Depuis plus d’un an, le commerce maritime connaît une certaine désorganisation. Cela s’explique par les prix de fret qui explosent, des retards observés dans les grands ports de marchandises, etc. Il faut noter que c’est un secteur qui joue un rôle très important dans l’économie mondiale. Raison pour laquelle de nombreux experts s’interrogent sur son avenir depuis quelque temps. Ce qui amène à se demander si le secteur maritime sera en crise en 2023.

Le secteur maritime connaîtra un rebond de la demande en 2023

Force est de constater que la demande mondiale dans le secteur maritime connaît une assez grande augmentation aujourd’hui. Cela est aussi le cas pour le fret maritime. En effet, les plans de relance massifs déclenchés par l’Europe et les USA ont entraîné une importante demande de biens. Surtout pour ce qui est de l’électronique. Il est possible de trouver plus de détails sur eurisles.org, qui est une plateforme exclusivement destinée au commerce maritime.

Cette forte demande peut occasionner une demande excessive au cours de l’année 2023. Ce qui peut engendrer des conséquences néfastes pour les transporteurs qui ne pourront pas toujours satisfaire tout le monde à temps.

Le secteur maritime risque de connaître une production très faible de conteneurs en 2023

Un autre signe qui traduit la crise du secteur maritime en 2023 repose sur les déséquilibres sur les prix des conteneurs. Ceci est dû au fait qu’il y a désormais une très faible production de ces emballages. Ce qui amène à se servir des mêmes coffres métalliques pour plusieurs voyages. Sachant qu’un conteneur ne peut rester en circulation que pendant une quinzaine d’années environ, il est urgent de repenser à une politique de production.

Cette faiblesse de fabrication n’est pas bénéfique pour le bon fonctionnement du secteur maritime. Plus précisément, la conception actuelle n’arrive pas à compenser les mises au rebut. La conséquence directe, c’est que le transport des marchandises va connaître une certaine lenteur à travers le monde entier. L’autre répercussion directe, c’est la flambée des prix, pour ce qui est des conteneurs.

Cette pénurie est certainement responsable de la hausse de prix des conteneurs sur le marché actuel. Ils augmentent d’environ 234 % par rapport aux années précédentes. Il faut aussi noter que cette faible production s’explique par le fait que les trois principaux fabricants chinois de ces boîtes connaissent une pénurie d’aluminium et d’acier à cause de la guerre entre la Russie et L’Ukraine. Sans oublier de mentionner que la crise sanitaire a également joué un rôle considérable dans cette situation.

Une crise dans le secteur maritime en 2023 à cause des bouchons dans les ports

Il n’y a pas que le déséquilibre entre l’offre et la demande qui cause des problèmes dans le secteur maritime. Ce marché connaît aussi une désynchronisation inédite des rythmes de travail entre différents partenaires économiques. Certes, les exportations reprennent progressivement à travers le monde, mais de nombreux acteurs sont obligés de faire la queue dans les ports.

Les embouteillages aux portes des sites importants du secteur maritime ne peuvent que ralentir son activité. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous pouvez observer de nombreux retards avec des effets domino à la chaîne. Les conteneurs qui sont déchargés ont tendance à revenir moins rapidement au port pour prendre de nouveaux chargements. Certains sont obligés de stationner à l’entrée pour attendre que les autres puissent faire leur sortie.

Ce qui peut expliquer la lenteur observée dans la livraison des marchandises à travers le monde aujourd’hui. Ce n’est pas une situation qui est prête à être corrigée avant la fin de l’année suivante.

Certains transporteurs pourraient plutôt profiter de cette crise du secteur maritime en 2023

Si le secteur maritime peut connaître quelques problèmes en 2023, certains transporteurs pourraient très bien en profiter. Ces derniers mettent tout en œuvre pour trouver les bonnes stratégies afin de faire face à la crise. C’est le cas de certains géants tels que Maersk et CMA-CGM qui connaissent plutôt une certaine évolution sur le marché. Il est donc incertain d’affirmer que le secteur maritime connaîtra une crise en 2023 à coup sûr pour tous les opérateurs économiques de ce secteur.

Il faut d’ailleurs noter que tous les experts du trafic portuaire ne sont pas du tout d’avis avec cette théorie de crise. C’est le cas du consultant britannique Drewry qui donne plutôt de bonnes prévisions pour l’année 2023. Selon ce dernier, le trafic portuaire va connaître une croissance de l’ordre de 8,2 %.

Bien évidemment, il a tenu compte de tous les problèmes que le monde connaît à l’heure actuelle. Voilà pourquoi certains transporteurs peuvent encore garder espoir dans le cas où ils usent des bonnes stratégies et savent prévoir.

Comme vous l’avez compris, le secteur maritime risque bel et bien de connaître une crise en 2023. Cependant, la situation n’est pas très alarmante comme certains le pensent. Les opérateurs qui prendront des précautions à temps pourront très bien ne pas subir les méfaits de cette crise. Il vaut mieux faire attention pour ce qui est des échanges avec des pays qui connaissent encore le confinement portuaire.