Le berger belge malinois est une race de chien atypique dotée d’excellentes capacités physique, sociale et intellectuelle. Toutefois, comme tous ses congénères, il fait l’objet de divers préjugés dont voici les 3 plus tenaces.

Il s’agit d’un chien catégorisé

La catégorisation des chiens s’effectue essentiellement suivant leur degré de dangerosité.

On distingue alors les chiens de première et deuxième catégorie qui sont les plus dangereux et les chiens de troisième catégorie dont l’agressivité est moindre.

Le malinois est classé dans cette dernière catégorie, car il fait partie des chiens de berger et de bouvier.

Cependant, le malinois est victime de préjugés comme l’attribution de l’étiquette de chien dangereux et agressif. Cela peut s’expliquer principalement pour deux raisons :

  • la première est liée à sa morphologie,
  • et la deuxième à son utilisation par la police.

En effet, le malinois est un chien physiquement imposant, sportif et énergique avec un caractère bien trempé. Il inspire donc une peur injustifiée qui est amplifiée lorsqu’on sait qu’il est utilisé par la police comme chien de défense.

Pourtant, le malinois est un chien vigilant, attentif et très courageux.

Il est capable de défendre son propriétaire au péril de sa vie. D’ailleurs, l’idée d’adopter un Malinois se justifie plus par sa loyauté et son caractère autonome que par ses atouts physiques.

éducation d'un chien malinois

L’éducation est primordiale

Le malinois est doté d’une intelligence développée et d’une capacité d’assimilation forte.

Il est donc extrêmement réactif au cours de son éducation. Cette hyperactivité ne témoigne pas nécessairement d’une difficulté à intégrer les compétences qu’on souhaite lui faire acquérir.

Au contraire, cela dénote d’un besoin d’activité plus soutenu et plus vigoureux. En effet, le malinois est particulièrement robuste. Son éducation requiert donc certaines qualités telles que :

  • la force,
  • l’endurance,
  • la fermeté,
  • la bienveillance,
  • et la patience.

On peut remarquer que ce sont les habiletés requises pour l’éducation d’un chien de manière générale. Elles ne sont donc pas spécifiques au malinois pour justifier un quelconque caractère difficile de l’éducation de celui-ci.

De plus, il est toujours possible de faire appel à un spécialiste pour se faire aider dans le cadre de l’éducation de son animal de compagnie. Cela suppose que même en cas de difficulté, vous pouvez toujours compter sur les conseils avisés d’un expert.

Peut-on adopter un Malinois s’il s’agit d’un premier chien ?

Il est bien possible d’adopter un malinois même s’il s’agit de votre premier chien.

Il vous faut pour cela tenir compte des deux principaux critères responsables de son épanouissement. Il s’agit de son éducation et de son entretien.

En effet, il est impératif de s’assurer très tôt de sa tenue et de la disponibilité d’un budget conséquent pour pourvoir subvenir à ses besoins. À partir de 2 mois, le chiot malinois doit commencer l’apprentissage des règles de bonne conduite.

Il faut lui faire connaître strictement ses limites pour pouvoir le gérer sur le long terme. Votre caractère dominant doit surgir à toutes les étapes de son apprentissage. Ainsi, il sait qui est le maître. Lorsque c’est le cas, le malinois est très obéissant, attaché et attentif. Dans le cas contraire, il devient incontrôlable à l’âge adulte.

Par ailleurs, lorsqu’il est bien entretenu, le Malinois est très attentionné et joueur. Il devient alors l’ami des enfants. Son caractère protecteur s’exprime dans ce cas favorablement parce qu’il sait protéger les plus jeunes en cas de danger.