Les diatomées, encore appelées algues brunes, se retrouvent sur les décors et plantes des aquariums. Contrairement aux algues vertes, les diatomées se développent souvent lorsque l’éclairage est insuffisant ou inadapté. Fréquemment rencontrées dans les aquariums « jeunes », elles sont aussi un bon révélateur d’un déséquilibre dans l’eau de ces milieux. Les diatomées disparaissent en général d’elles-mêmes lorsque l’équilibre se fait entre les différents ions, mais elles constituent un véritable problème si elles s’installent durablement dans un aquarium. Découvrez ici comment vous y prendre pour limiter leur formation.

Qu’est-ce qui favorise la formation de diatomées dans un aquarium ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la formation des diatomées :

  • l’eau n’est pas suffisamment ou fréquemment renouvelée. C’est l’une des plus grandes erreurs qui favorisent la formation de diatomées. Il est donc nécessaire que la fréquence de changement d’eau soit de 25 % du volume total tous les 15 jours ;
  • le bac n’est pas suffisamment entretenu. Dans ce cas, il faut donc nettoyer les éléments du décor chaque semaine ;
  • la mauvaise qualité de l’éclairage. En effet, un éclairage insuffisant influence la croissance des diatomées. Si vous sentez que ça ne suffit toujours pas, il faut ajouter des tubes fluorescents pour compenser, et changer ceux qui ont plus de six mois ;
  • la douceur de l’eau peut également favoriser le développement des algues. Si le niveau de douceur n’est pas assez convaincant, alors les diatomées s’y sentiront à leur aise et pourront devenir encombrantes. Réalisez donc régulièrement des tests afin d’évaluer le degré de dureté de l’eau. Comme ça, vous pourrez agir en conséquence ;
  • surpopulation, ou nourrissage excessif des poissons. En effet, ces deux situations favorisent l’instauration d’un milieu favorable aux diatomées.

Comment éviter la formation des diatomées dans les aquariums ?

Bien qu’étant utiles à d’autres fins, les diatomées ne sont pas favorables à la vie dans un aquarium. C’est pour cela qu’il doit être bien traité pour lutter contre leur formation.

Pour lutter contre le développement de ces algues, il faut se concentrer sur les nutriments qui sont nécessaires à leur croissance, notamment les phosphates et les silicates. En fait, ces substances permettent aux diatomées de construire le squelette externe connu pour sa rigidité et sa rugosité. D’ailleurs, lorsque ce squelette est réduit en poussière, il peut, grâce à ses propriétés abrasives, servir à lutter naturellement contre les parasites. La terre de diatomée ainsi obtenue est, par exemple, très utilisée comme traitement anti-puces pour chien.

Pour éviter la formation de diatomées, il faut donc bloquer la construction de ce squelette pour les empêcher de prendre vie. Pour cela, il est conseillé d’arrêter momentanément l’usage d’engrais liquide. La quantité de nourriture doit, elle aussi, être diminuée si elle est administrée en excès.

Par ailleurs, il faut aussi procéder à un nettoyage en profondeur de l’aquarium. Cela consiste à frotter les vitres, nettoyer le décor, et aspirer le fond avec un siphon. Toutes les feuilles de plantes sur lesquelles les algues sont présentes doivent être retirées. Les filtrations doivent également faire l’objet de nettoyage.

Enfin, il existe des traitements anti-algues à base de produits chimiques. Bien qu’ils soient efficaces, ils ne sont à utiliser qu’en dernier recours et de manière momentanée. De plus, ils ne règlent pas définitivement le problème à l’origine de l’apparition des diatomées. En contrepartie, il est recommandé d’ajouter des algivores. Ce sont des êtres vivants qui se nourrissent d’algues et principalement les diatomées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here