Comme l’homme, les chiens ont leur propre comportement et leur propre caractère. Il y a par exemple des chiens plus actifs et plus dynamiques que d’autres. Le comportement dépendra en grande partie du maître qui définit les activités de son chien. Quoi qu’il arrive, elles doivent être compensées par une bonne alimentation. L’on se demande toutefois si l’alimentation doit être adaptée à son activité.

Privilégier une alimentation sans céréales pour les chiens

Il existe une expression qui dit « Nourris ton chien pendant trois jours, il se souviendra de toi toute sa vie ». Ceci n’est pas une simple expression, mais une réalité. Un chien n’a besoin que de quelques moments d’attention pour s’accrocher à vous et la nourriture en fait partie. Pour un chien, une bonne nourriture équivaut à toute une vie de reconnaissance. Ceci implique donc que vous adaptiez sa nourriture en fonction de ses besoins. Pour ce faire, vous pourrez prendre l’avis d’un vétérinaire ou vous rendre sur le site d’Essential Foods pour trouver l’alimentation adaptée à votre chien.

Si vous lui donnez des croquettes, l’idéal serait de choisir celles sans céréales qui apporteront plus de valeurs biologiques à votre chien. Les croquettes sans céréales évitent d’ailleurs l’hyperglycémie qui peut entraîner le diabète ou le changement de comportement chez votre chien.

Si l’excédent de sucre a toujours été néfaste pour l’homme, il l’est tout autant pour les animaux. Sachez qu’un chien bien nourri peut vivre plus longtemps, retrouve une bonne santé et surtout reste très dynamique. Vous aurez ainsi affaire à un bon compagnon de route qui ne vous apportera que bien-être et sérénité.

Une alimentation équilibrée pour une meilleure santé

Peu importe son niveau d’activité, votre chien aura besoin d’une alimentation adaptée et équilibrée. Tout comme l’homme, son alimentation devra aussi respecter certains critères tant sur la qualité que sur la quantité. Il est évident qu’un petit chien ne mangera pas autant qu’un berger allemand par exemple. De même qu’un chien plus calme n’aura pas les mêmes besoins énergétiques qu’un chien plus actif. Ce sera à vous d’adapter sa nourriture en fonction de sa race, son âge, son poids, de son mode de vie en général.

Ses besoins varieront ainsi en fonction de ces critères. À titre d’exemple, un vieux chien devra manger plus de vitamines et d’oligoéléments tandis qu’une chienne qui allaite aura besoin de plus de lactose. L’idéal serait également de nourrir votre chien deux fois par jour.

Aller au-delà pourrait favoriser une mauvaise digestion ou un surpoids, tandis qu’aller en dessous pourrait le priver des apports nécessaires. Pour ce qui est de la quantité, il vous appartient de le déterminer en fonction de ses efforts physiques et de sa taille. Si vous nourrissez votre chien avec des croquettes, toutes les quantités sont déjà indiquées sur la boîte. Il est important de veiller à ce qu’il ne soit pas trop rassasié au final.

Dans tous les cas, les vitamines et les protéines doivent être inscrites dans l’alimentation du chien. En règle générale, un chien doit consommer un tiers de viande, un tiers de légumes et un tiers de féculents. Cependant, il faudra prendre en compte les aspects spécifiques de votre chien, notamment sa race. N’hésitez donc pas à consulter un vétérinaire-nutritionniste pour être fixé.

Quel type d’aliments pour votre chien ?

Vous pouvez nourrir votre chien de diverses façons. Le plus important est qu’il se sente bien dans peau au quotidien. Si vous avez le temps, vous pouvez toujours opter pour les rations ménagères. Il s’agit de préparations journalières à la maison et constituées d’aliments frais.

Ce qui ne peut qu’être bénéfique pour votre chien. Vous pouvez également nourrir votre chien par les rations BARF. Cette option consiste à rapprocher le plus possible la nourriture du chien à une alimentation originelle en privilégiant les aliments crus. Cela pourrait être de la viande crue, des abats et des fruits et légumes. Le seul problème avec les préparations réalisées à la maison est que vous aurez quelque peu de mal à jauger la ration. Mieux vaut alors prendre l’avis d’un vétérinaire.

Nourrir le chien avec une alimentation industrielle (croquettes, conserves…) vous facilitera par contre la tâche étant donné que les rations sont déjà inscrites sur les boîtes. Il vous suffira alors de suivre les indications. Les croquettes sont les plus répandues. Aliments secs, faciles à doser et à conserver, vous n’aurez aucune difficulté à nourrir votre chien. D’ailleurs, les aliments secs facilitent la digestion et rendent les selles moins odorantes.

Ils favorisent également une bonne hygiène buccodentaire. Manger des croquettes peut être l’équivalent du brossage de dents chez le chien. Pour l’alimentation industrielle, veillez à choisir les aliments contenant le moins d’additifs.

Il vous est également possible de nourrir votre chien avec :

  • de la pâtée,
  • de la nourriture humide qui est par conséquent plus facile à avaler.

L’avantage de la pâtée pour chien est qu’elle peut limiter les problèmes urinaires du fait de sa teneur en humidité. Dans tous les cas, mieux vaut toujours opter pour des gammes ayant des compositions saines dans le cas d’une alimentation industrielle.

Alimentation et comportement : quel lien ?

Certains propriétaires s’interrogent sur le fait que l’alimentation du chien puisse avoir des impacts sur son comportement. En général, il n’y a aucune corrélation entre les deux. Les effets se font par contre ressentir sur la manière de donner la nourriture. Nourrir votre chien en même temps que vous pourrait lui donner une certaine influence qui pourrait par la suite générer des problèmes d’agressivité. L’idéal est de lui donner à manger après que vous ayez fini ou bien avant que vous ne commenciez.

Cependant, ce qui est sûr, c’est que certains aliments peuvent participer à la bonne santé des chiens. Certaines protéines peuvent par exemple procurer de l’apaisement à votre chien, tandis que d’autres ralentissent le vieillissement du cerveau.

Sachez cependant que les troubles comportementaux de votre chien ne dépendent pas que de son alimentation. En effet, le chien peut ressentir les sentiments de son maître, que cela soit du stress, de l’anxiété, de la peur ou de la joie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here