Tous les propriétaires de chats s’accordent sur le fait que l’éducation de ces félins ne se fait pas de la même manière que celle des chiens. Ils possèdent en effet un caractère têtu et indépendant qui décourage de nombreux maîtres qui essayent de les dresser. Pour apprendre les bonnes manières et d’autres tours à cet animal, il faudra faire preuve de beaucoup de patience, mais aussi de ruse. Il existe pour ce faire différentes techniques et astuces qui permettent d’obtenir des chats toutes les réactions désirées. Tour d’horizon des méthodes les plus évidentes pour profiter de l’intelligence de votre matou.

Posséder les accessoires indispensables  

Qu’il soit petit ou adulte, éduquer un chat est une procédure peu aisée. Il existe toutefois différents accessoires qui permettent de faciliter ce travail. Disponibles dans la plupart des magasins spécialisés, ces outils permettent de faciliter le quotidien de votre félin. Ils permettent également de lui inculquer des habitudes. Au nombre des produits disponibles, on retrouve les diffuseurs et les sprays antistress qui permettent à ces animaux de se sentir à l’aide dans leur habitat. Il existe également des herbes à chats qui sont des répulsifs qui sont utilisés pour les éloigner des plantes toxiques et des zones comportant des dangers. Ceux qui le désirent trouveront également des friandises qui seront utilisées pour le récompenser chaque fois qu’il obéit et faciliter ainsi son dressage. Pour lui permettre de grimper à des objets et maîtriser son territoire, il existe également dans les commerces différents types d’arbres à chat. Vous retrouverez aisément en ligne de nombreuses plateformes qui permettent d’en savoir plus sur ce sujet et sur de nombreux autres accessoires tels que :

  • Les litières ;
  • Les colliers anti-Fugue ;
  • Les kits de protection des griffes ;
  • Un vaporisateur d’eau ;
  • Un griffoir ;
  • Les spray antistress et anti-conflit.

Laissez-le s’habituer à votre présence

Il faut savoir que le chat est un animal d’un naturel craintif. Lorsqu’il arrive dans un nouvel environnement, il est important de lui laisser le temps de découvrir son espace. Ne lui imposez pas votre présence et ne le forcez pas à sortir de ses cachettes lorsqu’il rentre sous les meubles. Apprenez à vous approcher doucement de lui et à lui parler doucement pour lui permettre de s’habituer à votre voix. Profitez également des moments des repas pour lui parler.

Vous remarquerez au bout de quelques jours qu’il s’approchera tout seul de vous. Vous aurez entièrement établi le contact s’il fait le dos rond ou s’il ronronne en votre présence. Pour faciliter cette phase, vous pourrez vous servir des sprays de phéromones qui lui permettent de se sentir en confiance.

Il est indispensable d’établir ce contact avant de chercher à prendre votre chat dans vos mains. Cette précaution est encore plus indispensable avec les animaux craintifs à cause d’anciens maîtres violents ou pour d’autres raisons citées sur la page ooreka.fr. Avec la patience, il grimpera tout seul sur vos genoux.

Apprenez à observer votre chat

À l’instar des autres animaux, les chats s’expriment avec leur corps, leurs yeux et même leur miaulement.

Les expressions vocales

Selon sa façon de miauler, il est facile de déceler de la colère, du contentement ou même une expression de faim. Le ronronnement quant à lui traduit dans la majorité des cas un sentiment de bien-être.

Les langages traduits par l’état des yeux

Au-delà des signes vocaux, il est également possible de lire dans les yeux d’un chat, les intentions qu’il manifeste. En effet, lorsqu’il n’est pas au soleil, les pupilles rétrécies de votre félin traduisent un état de défense. Par contre lorsqu’elles sont dilatées, votre chat connait une grande émotion. De la même façon, lorsque ses yeux sont grands ouverts, le félin observe ou étudie une scène. Si ses paupières sont à moitié fermées, il est alors détendu.

La position de la queue

Le chat exprime également ses intentions à travers les positions de sa queue. Lorsque cette dernière est relevée avec une légère inclinaison à l’extrémité, le matou est intéressé par son entourage. Si sa queue frappe l’air de gauche à droite, il s’apprête alors à bondir sur une proie. Si par contre tous les poils de la queue sont hérissés, alors votre chat est sur la défensive.

L’expression du corps

Le chat s’exprime avec son corps et il suffit de lui prêter un peu d’attention pour comprendre ses désirs. Lorsqu’il désire des caresses, il se roule sur le dos en montrant son ventre. Lorsqu’il a peur et est sur la défensive, il se met de profil sur ses pattes avec les poils hérissés. Lorsqu’il accompagne cette position de feulements, il est préférable de s’éloigner et le laisser revenir au calme.

Lui apprendre à venir quand vous l’appelez

Venir lorsqu’il est appelé est un comportement facile à apprendre à un chat. Cette éducation peut s’avérer utile dans de nombreuses circonstances. Elle vous permettra par exemple de retrouver aisément votre matou s’il aime s’amuser et se cacher dans des coins inimaginables.   

Pour y arriver, prenez l’habitude de l’appeler par son nom. Toutes les occasions sont bonnes pour le désigner par son nom. Que ce soit pour le nourrir, le câliner ou même pour le punir, n’hésitez pas à utiliser son nom. Il aura tôt fait de comprendre que ce mot le désigne. S’il refuse au départ de venir lorsque vous l’appelez, pensez à associer son appel avec le bruit de la boite de croquette.

Lui apprendre à donner la patte

S’il est plus facile d’obtenir ce geste de la part du chien que chez un chat, ce résultat n’est pourtant pas impossible. Pour y arriver, il suffit de le faire asseoir et de le toucher au niveau de l’articulation du coude. Son réflexe consistera à lever la patte. Pour lui inculquer cette habitude, il faudra associer le fait de toucher son coude à un ordre bref et une récompense lorsqu’il obéit à la demande.

 Une autre astuce pour apprendre ce geste à votre chat consiste à l’attirer vers vous avec un objet qu’il convoite. Lorsqu’il essayera de s’emparer de cet objet, prenez sa patte et gardez-la dans votre main durant quelques secondes. Pensez à le récompenser pour avoir laissé sa patte, puis réduisez progressivement la fréquence des récompenses jusqu’au moment où il retient ce geste.

Lui interdire les miaulements nocturnes

Les miaulements nocturnes représentent un des inconvénients des chats les plus évoqués par les maîtres. Nombreux en effet sont ces félins qui miaulent la nuit et tiennent ainsi éveillée toute la maisonnée. Pour éviter ce désagrément généralement causé par la faim, il suffit de penser à décaler l’heure des repas. Ceux qui peuvent se le permettre pourront également investir dans un distributeur automatique de nourriture. Cet accessoire autonome se chargera de délivrer les repas selon une fréquence bien définie.

Une autre cause de ces miaulements nocturnes est l’ennui. Pour éviter cette situation, il suffit de prendre le temps de jouer suffisamment avec lui avant l’heure du coucher. Si vous êtes fatigué pour accorder du temps à votre matou le soir, prenez alors la précaution de le laisser avec un jouet non bruyant indiqué pour les chats. Une peluche pourra par exemple lui permettre de s’amuser seul sans et tomber facilement dans le sommeil.

Il est toutefois conseillé de s’assurer de la raison de ces miaulements nocturnes expliqués par la page chats.ooreka.fr qui peuvent parfois traduire un danger pour votre chat. Connaitre cette raison vous permettra ainsi d’apporter une solution plus adaptée à la situation.

Lui interdire les coups de griffes sur les meubles

De nombreux propriétaires de chats ont connu le désarroi de voir leurs meubles lacérés à coup de griffes ou leurs coussins partir en morceaux. Cet état de choses est dû au fait que ces félins ressentent par moment la nécessité d’user leurs griffes. Ce comportement est expliqué sur la page mere-nature.com. Sans une éducation appropriée, ils se défoulent sur le premier objet qui est à leur portée.

Pour éviter ces dommages, les spécialistes recommandent aux propriétaires de chats d’investir dans un bon griffoir. Il faudra ensuite inciter votre chat à en faire usage en frottant dessus des noyaux d’olive, de l’herbe à chat ou n’importe quel produit qui pourra l’attirer vers cet objet.

Pour lui interdire d’user de ses griffes sur les meubles de la maison, il suffit de garder à portée de main un vaporisateur d’eau. Le travail à faire consistera donc à lui envoyer un petit jet chaque fois qu’il essayera d’abimer un meuble.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here