Les eaux douces sont connues pour héberger diverses espèces de poissons, dont les poissons rouges. Parmi ceux-ci, une variété retient particulièrement l’attention. Il s’agit du poisson rouge Shubunkin. Encore connu sous l’appellation scientifique de Carassius Auratus, ce fascinant poisson rouge appartient à la famille des Cyprinidés de l’ordre des Cypriniformes. Il possède une origine, des caractéristiques qui permettent de l’identifier et vit dans des conditions données ; tout ce que vous découvrirez ici.

 

Origine du poisson rouge Shubunkin

Les origines du poisson rouge Shubunkin remontent à 1892 au Japon, année où il fut créé par un célèbre pisciculteur du nom de Yoshigoro Akiyama. Ce dernier l’a obtenu en effectuant un croisement entre le poisson rouge télescope calico et un poisson rouge commun. L’appellation « Shubunkin » a été attribuée au poisson issu de ce croisement en 1900 par Shinosuke Matsubara de l’établissement d’enseignement de la pêche relevant du ministère de l’agriculture et du commerce japonais. En 1902, la variété a été officiellement présentée par l’État japonais au grand public.

Caractéristiques générales du poisson Shubunkin

Le poisson rouge Shubunkin comme toute variété de poisson est caractérisé par des traits physiques et comportementaux propres à l’espèce. Ceux-ci permettent de le reconnaitre rapidement, même s’il semble partager certains traits caractéristiques avec les autres variétés.

Caractéristiques physiques du poisson Shubunkin

Il est très important de rappeler que le poisson rouge Shubunkin existe en trois différentes variétés. Chacune d’elle possède en plus des traits communs à leur variété, quelques éléments de distinction spécifiques. Cependant, grâce aux traits distinctifs communs, il est possible de reconnaitre le poisson Shubunkin. De manière générale, on reconnait ce poisson par :

  • Sa coloration exceptionnelle. En effet, ce qui permet de reconnaitre ce poisson, c’est la combinaison remarquable de couleurs qui parcourt tout son corps. Il s’agit d’un mélange de rouge, bleu, blanc, noir et orange. On remarque des écailles transparentes, accompagnées de reflets métalliques splendides. Généralement, la couleur de fond dominante est le blanc, avec du bleu et du rouge par endroit. De minuscules taches noires et dorées viennent se répandre sur cet ensemble, donnant une allure générale magnifique ;
  • Sa grande taille, car il peut atteindre la trentaine de centimètres, contrairement aux autres variétés de poissons rouges qui se révèlent souvent plus petits ;
  • Son corps relativement robuste et trapu ;
  • Ses nageoires pectorales et pelviennes qui sont alignées par paire et les nageoires caudales, anales et dorsales qui sont uniques et ;
  • Sa queue en forme de voile.

Les trois variétés du poisson Shubunkin sont le Shubunkin Bristol, le Shubunkin américain et le Shubunkin de Londres. Le Shubunkin Bristol provient d’un croisement entre les deux autres variétés, notamment le Shubunkin américain et celui de Londres. Il se révèle un peu plus imposant physiquement que les autres variétés. Crée en Grande-Bretagne, il se révèle un peu plus gros, possède une nageoire caudale également plus large et plus longue, et une queue en forme de cœur. Le Shubunkin américain quant à lui possède un corps beaucoup plus fuselé et allongé, avec des nageoires moins longues. Celui de Londres est le plus petit parmi les trois différentes variétés. Il possède une nageoire caudale assez petite et moins large. De façon générale, les femelles de ces trois variétés sont plus grandes que les mâles. En termes de morphologie, le poisson Shubunkin s’apparente beaucoup au poisson rouge comète ; une attention particulière est donc requise pour les distinguer.

Caractéristiques comportementales du poisson Shubunkin

Le poisson rouge Shubunkin est de nature calme et pacifique. Grégaire, il apprécie beaucoup vivre avec ses congénères. Dans un bassin ou un aquarium par exemple, un Shubunkin ne se montrera joyeux et gai que si dans le bassin se trouvent au moins quatre ou cinq autres poissons rouges.

 

Conditions de vie du poisson rouge Shubunkin

Le poisson rouge Shubunkin désigne un poisson d’eau douce. Son habitat favori demeure les eaux calmes et douces. En milieu naturel, il vit dans certaines conditions spécifiques ; conditions qui s’apparentent à celles dans lesquelles il vit lorsqu’il est en aquarium ou dans un bassin.

Conditions de vie du poisson Shubunkin en milieu naturel

En milieu naturel, le poisson rouge Shubunkin peut vivre et supporter des températures très basses. Il résiste au froid et arrive à s’adapter rapidement aux changements de température. Comme mentionné plus haut, les eaux douces constituent son habitat favori. Il y vit à une certaine profondeur. Mais il n’est pas rare de le voir en surface. Toutefois, ce poisson demeure une variété faite pour les bassins et aquarium.

Conditions de vie du Shubunkin en aquarium et bassin

Le poisson rouge Shubunkin désigne un poisson de grande taille comparativement aux autres variétés de poissons rouges. Pour cette raison, lorsqu’il vit en aquarium ou dans un bassin, ceux-ci doivent posséder une profondeur minimum de 70 centimètres. Ceci permet au poisson d’hiberner dans les fonds en période d’intense fraicheur ; fonds qui doivent être rugueux pour permettre à l’animal d’effectuer ses fouilles habituelles et de posséder la quantité d’eau suffisante pour son épanouissement et sa reproduction. En plus d’être volumineux, l’aquarium ou le bassin doit être équipé de galets ronds et contenir quelques plantes aquatiques. Ces dernières ne doivent cependant pas empiéter sur la zone de nage nécessaire au poisson. Une très bonne qualité de l’eau n’est pas nécessaire pour le poisson rouge Shubunkin. Il se contente volontiers d’une eau suffisamment limpide pour laisser passer la lumière du jour ; une eau dont la température peut varier entre 18 et 23 °C, un pH de 6,0 à 8,0 et une dureté totale de 5 à 19 °GH. Toujours à propos de l’eau de l’aquarium ou du bassin, celle-ci ne doit pas être saumâtre, ou du moins pas dans une proportion représentant plus de 10 % du volume total d’eau au risque de porter atteinte au bien-être du poisson. Aussi, est-il important d’empêcher l’envahissement de l’aquarium par les algues qui même si elles ne se révèlent pas nuisibles au poisson rendent l’eau trouble. Effectuer des filtrations de l’eau par moment devient alors une solution idoine.

 

Alimentation, santé et reproduction du poisson rouge Shubunkin

Le poisson Shubunkin n’exige pas une alimentation exceptionnelle. L’essentiel est qu’elle soit composée des éléments nutritifs dont il a besoin pour s’épanouir. Lorsque c’est le cas, ce poisson jouit d’une parfaite santé et se reproduit aisément.

Alimentation

À l’instar des autres variétés de poissons rouges, le poisson Shubunkin possède une nature omnivore. Son alimentation est généralement de bonne qualité, légère et digeste, avec des compléments de vitamines et de minéraux. Elle est également composée de nourritures vivantes comme les insectes, les tubifex, les enchytrées, les artémias adultes et les daphnies. Si le poisson Shubunkin devient adulte, les granulés sont aussi les bienvenues dans son alimentation, car très digestes et faciles à ingérer. Les flocons présents aussi bien à la surface de l’eau qu’en profondeur sont également faciles à ingérer par les poissons, d’où leur préférence pour ce type de nourriture. Les végétaux sont également très prisés par les poissons rouges Shubunkin. Il est vrai que les poissons rouges possèdent généralement une alimentation similaire, mais celui-ci en raison de sa grande taille a besoin d’un apport quantitatif en nourriture plus élevé. Les rations qui seront servies chaque jour doivent donc l’être en prenant en compte la taille du poisson.

Santé du poisson Shubunkin

Lorsqu’il bénéficie d’une bonne alimentation et que les conditions de vie adéquates sont réunies, le poisson rouge Shubunkin jouit d’une très bonne santé, il demeure robuste et en très bonne forme. Cependant, à l’instar de plusieurs autres variétés appartenant à la même famille, le poisson Shubunkin se révèle sensible au pou de la carpe et aux moules. Les maladies et décès de ce poisson sont pour la plupart du temps dû à un mauvais entretien : mauvaise alimentation, mauvaise filtration de l’eau, surpeuplement ou aquarium trop petit. La durée de vie de ce poisson, comme sa santé est intimement liée à son alimentation et aux soins qu’on lui accorde. Elle oscille généralement entre 15 et 30 ans. Mais exceptionnellement, il peut arriver que certains spécimens dépassent ce seuil. S’il vit dans un milieu naturel, cette longévité peut être raccourcie par certains prédateurs redoutables, notamment les oiseaux pêcheurs comme le héron cendré ou les corvidés, les serpents aquatiques comme la couleuvre ou les gros batraciens, dont la grosse grenouille.

Reproduction

La période de reproduction idéale pour cette variété de poisson est le printemps, lorsque la température de l’eau oscille entre 14 et 16 °C. La maturité sexuelle chez les deux sexes diffère. Le mâle atteint cette étape dès l’âge de deux ans, pendant que la femelle l’atteint après ses trois premières années de vie. Lorsque vient le moment propice pour se reproduire, certains éléments permettent de distinguer le mâle de la femelle. Le ventre de cette dernière par exemple devient mou et son orifice génital parait beaucoup plus perceptible. Le mâle quant à lui affiche des boutons nuptiaux blancs perceptibles sur sa tête, son corps et ses nageoires, portant généralement le nom de boutons de noces. Il a également tendance à sécréter une substance appelée laitance lorsqu’il est manipulé pendant cette période. Appelée frai, cette reproduction se déroule d’une manière spécifique. La femelle suivie de plusieurs mâles part se loger dans une frayère. De là, elle libère ses ovules et au même moment les mâles libèrent leur laitance, tout ceci en pleine eau. C’est à cet instant que la fécondation doit avoir lieu. Les œufs ainsi obtenus entament le processus qui débouchera sur leur éclosion, excepté ceux qui ont été mal pondus. Ce processus dure environ moins d’une semaine.

 

Prix du poisson Shubunkin

Le prix de ce poisson peut varier d’un vendeur à un autre. Des facteurs comme l’âge, la couleur, le sexe et la taille peuvent influer sur ce prix. Toutefois, on peut affirmer que le poisson Shubunkin coûte en moyenne 3 euros.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Parmi les scubunkin de mon bassin,qui sont plutôt bien colorés il en est nés des tout noir est ce normal?cette année également??

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here