Le serpent est l’un des animaux de compagnie qu’on peut souhaiter avoir. Plusieurs passionnés commencent assez jeunes avec le serpent des blés qui est un spécimen de choix. Cependant, vouloir un serpent comme animal de compagnie doit être une passion. On a vite fait de s’en lasser s’il s’agit d’une envie soudaine ou d’un moyen pour satisfaire un caprice d’enfant. En réalité, il faut avoir conscience des besoins de l’animal pour mieux l’élever. Découvrez dans ce guide toutes les informations utiles à l’acquisition et à l’entretien du serpent des blés.

Présentation du serpent des blés

Tout animal constitue une responsabilité pour son propriétaire. Il faut donc lui offrir tous les soins adéquats pour qu’il puisse vivre en toute gaieté. Connaître l’origine de l’animal est un bon début pour y arriver.

Origine du reptile

Anciennement connu sous le nom scientifique de Elaphe guttata guttata, le serpent des blés est une couleuvre inoffensive. Originaire du sud-est des États-Unis, il a connu un changement de taxonomie en 2002. Encore appelé ratier rouge ou encore couleuvre à gouttelettes, ce reptile est une espèce de serpent de la famille des Colubridés. Cependant, le genre Elaphe qu’on lui attribuait regroupe des serpents principalement asiatiques. Lorsque la différenciation entre les espèces américaines et asiatiques a été faite, il devint évident que le serpent des blés doit rejoindre le genre Pantherophis. Ce dernier regroupe uniquement les espèces américaines. Désormais, le nom scientifique attribué au serpent des blés est Pantherophis guttatus. Le genre Pantherophis regroupe d’ailleurs plusieurs autres espèces dont :

  • Pantherophis alleghaniensis ;
  • Pantherophis bairdi ;
  • Pantherophis emoryi ;
  • Pantherophis obsoletus ;
  • Pantherophis ramspotti ;
  • Pantherophis slowinskii ;
  • Pantherophis spiloides ;
  • Pantherophis vulpinus.

 

Longévité du serpent des blés

Le serpent des blés peut vivre pendant environ 15 ans, voire 20 ans. La prouesse des 20 ans comme espérance de vie est souvent réalisée par les spécimens en captivité. À ce jour, le record de longévité enregistré chez ce reptile est d’environ 22 ans.

Répartition géographique et habitat du reptile

Il est établi que les serpents des blés sont originaires des États-Unis. L’espèce a été introduite dans d’autres pays, ce qui a agrandi son aire de répartition. Mais où retrouve-t-on concrètement ce reptile non venimeux ?

Répartition géographique du serpent des blés

On rencontre le serpent des blés dans plusieurs régions nord-américaines notamment au sud-est des États-Unis. Son aire de répartition est donc très vaste. Il regroupe :

  • La Louisiane ;
  • L’Arkansas dans le Mississippi ;
  • L’Alabama ;
  • La Floride ;
  • La Géorgie ;
  • Le nord et le sud de la Caroline ;
  • Le Tennessee ;
  • Le Kentucky ;
  • La Virginie ;
  • Le Maryland ;
  • Le Delaware ;
  • Le New Jersey ;
  • La Pennsylvanie.

Selon la région où il se trouve, la couleur des individus peut être différente. Par ailleurs, il faut noter que les serpents des blés ont été introduits sur d’autres territoires :

  • Antilles ;
  • Îles Vierges ;
  • Îles Caïmans ;
  • Anguilla ;
  • Saint-Barthélemy.

 

Habitat de l’animal

Quel est l’habitat du serpent des blés ? Dans son biotope naturel, on le retrouve dans les terres agricoles. C’est d’ailleurs à cela qu’il doit son nom de serpent des blés. Il faut noter que certains agriculteurs en font leur allié dans la chasse aux rongeurs. En réalité, ils reproduisent le reptile en captivité et introduisent les jeunes serpents dans leurs champs de blé. C’est un stratagème très efficace pour se débarrasser des rongeurs qui mettent à mal leur production.

Par ailleurs, le serpent des blés est un reptile qu’on retrouve généralement par terre. Cependant, il a la capacité de grimper dans les arbres ou sur toute autre structure en hauteur à l’instar des montagnes. Lorsqu’il est en captivité, il est conseillé de respecter certaines mesures pour le terrarium à savoir :

  • Taille minimum pour un spécimen adulte : 80x50x50 ;
  • Températures idéales : 25 °C au point froid et 28 à 30 °C au point chaud en journée et 22 °C au point froid pour 25 °C au point chaud dans la nuit ;
  • Faible éclairage dans la pièce ;
  • Mise au point de deux cachettes au minimum dans la pièce (une au point chaud et l’autre au point froid);
  • Mise en place d’un thermostat et d’une gamelle d’eau ;
  • Mise en place du substrat adéquat pour le fond du vivarium (copeaux de hêtre, sopalin, humus de coco sec, chanvre).

 

Caractéristiques du serpent des blés

Le serpent des blés dispose de certains traits caractéristiques qui le différencient des autres espèces. On peut identifier ces caractéristiques tant sur le plan physique que sur le plan comportemental.

Caractéristiques physiques du reptile

Généralement, le serpent des blés a une couleur orangée émaillée de taches rouges bordées d’une mince ligne noire. Les côtés de sa tête sont marqués par des bandes plus prononcées. Quant à sa surface ventrale, elle est souvent recouverte d’un damier en noir et blanc. Cependant, avec l’élevage de ce reptile en captivité, on le retrouve aujourd’hui sur le marché sous divers motifs et couleurs. Depuis que ce reptile est devenu un animal de terrarium, les générations de serpent des blés présentent souvent des dessins atypiques loin de ceux de leurs ancêtres sauvages.

Il arrive même qu’on trouve des serpents des blés avec des couleurs unies sans aucun motif. Dans tous les cas, on remarque que les jeunes serpents des blés sont plus colorés que les spécimens adultes. Cette espèce de la famille des colubridés garde cependant, certaines caractéristiques marquantes de ladite famille. Elle possède au sommet de la tête d’énormes écailles et de gros yeux avec des pupilles rondes. Il a donc une bonne vue en journée bien qu’il s’agit d’un animal crépusculaire ou encore nocturne. En moyenne, le serpent des blés mesure entre 75 et 120 cm avec pour longueur record 183 cm.

Caractéristiques comportementales de l’animal

Le serpent des blés est un animal au bon caractère puisqu’il se laisse facilement manipuler. Il ne présente aucun signe d’agressivité à l’âge adulte. Cependant, les plus jeunes se montrent généralement réservés à l’instar de la majorité des reptiles. Ces derniers sont de ce fait plus agités. Néanmoins, sachez que les morsures de ce serpent sont entièrement bénignes et ne font pratiquement pas mal. Concrètement, on remarque en général des égratignures assez superficielles lors d’une morsure.

Les dispositions à prendre pour élever des serpents des blés

Pour accueillir sereinement le serpent des blés dans un vivarium, il est important de prendre certaines dispositions. Avant tout, vous devez acquérir tout le matériel nécessaire à son élevage en captivité :

  • Le terrarium ;
  • Le thermostat ;
  • Le tapis chauffant ;
  • Le substrat…

De plus, il est impératif de se documenter sur le serpent des blés avant de l’élever. En effet, c’est le seul moyen pour connaître les besoins spécifiques du reptile et la manière dont il faut le traiter. Il faudra par exemple enlever fréquemment ses excréments, changer son eau au maximum tous les 2 jours et le nourrir convenablement. Pensez-vous être en mesure de supporter une telle responsabilité ? Avez-vous le temps nécessaire à consacrer à votre animal ? Si la réponse est non, autant vous tourner vers un autre animal dont les exigences vous seront plus convenables (oiseau, tortue, poisson…).

La reproduction chez le serpent des blés

Il est admis que le serpent des blés est une espèce facile à reproduire. La période d’accouplement naturel de l’animal s’étend du mois d’avril au mois de juillet. Avant la copulation, le mâle courtise la femelle par des signaux chimiques et physiques. Ce dernier va donc déposer le liquide séminal au sein de la femelle grâce à l’un de ses hémipénis. La fécondation aura lieu si la femelle est dans sa période d’ovulation. Environ un mois plus tard, elle pourra pondre entre une et deux douzaines d’œufs dans un endroit chaud et humide. Après environ deux mois, les jeunes serpents vont émerger de leur coquille.

Prix du serpent des blés

Le serpent des blés vous intéresse-t-il comme animal de compagnie? Combien faudra-t-il dépenser pour acquérir un bon spécimen ? Sachez que le prix de l’animal varie en fonction de plusieurs critères à savoir :

  • L’âge ;
  • Le type de gène ;
  • La loi de l’offre et de la demande ;
  • Le type de vendeur (amateur, éleveur professionnel, animalerie).

Généralement, les serpents des blés adultes coûtent plus cher que les plus jeunes. Selon la récessivité ou la dominance du gène chez le reptile, son prix peut rapidement connaître une flambée. C’est la principale raison pour laquelle on peut trouver un serpent des blés à 10 euros, un autre à 100 euros ou encore 4000 dollars (prix de l’homo Palmetto). Quant à l’entretien du serpent, il faut avouer qu’il est peu onéreux. Outre l’investissement de départ plus ou moins important (plusieurs centaines d’euros), le maintien de l’animal dans de bonnes conditions ne risque pas de vous coûter la peau des fesses.

Que retenir de ce guide sur le serpent des blés ? Le serpent des blés est un reptile aux multiples noms souvent conseillé pour les débutants. Facile à trouver, ce serpent est un beau spécimen qui nécessite un minimum d’attention. Il s’agit avant tout d’un être vivant. Il faut donc connaître ses caractéristiques et ses besoins afin de lui offrir de bonnes conditions de vie. Puisqu’il a une longévité de 15 à 20 ans en captivité, il est conseillé de ne pas acquérir le reptile si l’on n’est pas en mesure de s’en occuper aussi longtemps. Si par contre vous en avez la passion, lancez-vous ! Une pétillante aventure vous attend.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here