Pour de multiples raisons, partager son quotidien avec un animal de compagnie peut être très plaisant. Il s’agit d’une expérience unique qui fait appel à votre sens de la responsabilité et qui vous permet d’éloigner un tant soit peu l’ennui. Avoir un animal de compagnie vous donne l’occasion de vous en occuper, de découvrir une nouvelle passion et de créer un lien unique entre ce dernier et vos enfants.

Cependant, il vous faut bien choisir votre animal de compagnie au risque d’avoir des surprises aussi bien du côté de l’entretien que du caractère de l’animal lui-même. Si comme beaucoup, vous avez choisi de faire d’un reptile votre animal de compagnie, il vous faudra vous renseigner au maximum sur l’espèce convoitée. De nombreuses précautions d’usages sont également à prendre afin de créer un espace confortable au reptile dans votre cadre de vie. Découvrez tous nos conseils pour mieux orienter le choix de votre animal de compagnie.

Connaître le reptile dans les moindres détails

Avant de procéder à une adoption, le plus important est de vous assurer qu’il y a compatibilité entre l’animal que vous convoitez et les conditions d’accueil que vous lui réservez. Il vous faudra pour cela vous renseigner suffisamment sur son mode de vie, son habitat, son hygiène ou ses besoins. N’oubliez pas que certaines espèces de reptiles nécessitent des soins, des enclos et des régimes très spécialisés. Les boîtiers doivent répondre à des conditions très précises, et le régime alimentaire approprié peut être difficile à obtenir.

Pour commencer, il est primordial de mettre en place un vivarium ou un terrarium confortable, parfaitement éclairé et à température idéale pour mettre votre compagnon à l’aise. L’enclos doit être d’une grandeur convenable, aménagé avec des éléments qui reconstituent parfaitement son milieu naturel ; il doit contenir un substrat adéquat, selon le type de reptile. L’emplacement doit être une zone éloignée des sources de bruits, car ces animaux ne les supportent pas.

Quant à l’alimentation, il vous faudra principalement recourir à l’achat d’insecte vivant en ligne pour vos prédateurs. Les serpents et les lézards se nourrissent de diverses proies, dont les insectes qui servent à maintenir leur métabolisme. Ils mangent des grillons, des criquets, des blattes, des sauterelles ou encore des mouches. Leur hydratation a un grand impact sur leur état de santé, surtout lorsqu’ils sont convalescents ou en cours de mue. La plupart des reptiles ne savent pas boire directement dans un récipient. Il faut donc aménager un coin de verdure de sorte qu’ils puissent directement boire les gouttes de rosée déposées sur les feuillages.

Enfin, sachez qu’il vous faudra recourir occasionnellement à des soins vétérinaires. Ces soins présentent de loin le coût le plus élevé en matière d’élevage de reptiles. Les factures médicales s’additionnent rapidement, et c’est la principale raison pour laquelle les sauvetages ne durent pas longtemps.

Quel reptile choisir pour une première expérience ?

Une fois que vous aurez mis en place un cadre idéal et pris toutes les précautions, vous pourrez passer à la sélection de votre nouvel animal de compagnie. Comme vous êtes un terrariophile débutant, orientez-vous vers des reptiles peu agressifs qui nécessitent un espace de vie restreint. Privilégiez les reptiles nés en captivité à ceux qui ont été capturés ; les premiers sont largement plus dociles que les seconds, même si le prix des reptiles nés en captivité est plus cher. Par ailleurs, la captivité de certaines espèces est très règlementée et soumise à autorisation. Renseignez-vous le plus possible avant de les adopter.

Les reptiles nourrissent beaucoup de phobies et de fantasmes. Cependant, il peut être étonnamment facile d’élever et de soigner ces animaux de compagnie peu orthodoxe. Ils sont merveilleusement dociles et, selon les espèces, peuvent vivre entre 15 à 35 ans. Parmi les espèces qui se prêtent à une cohabitation avec l’homme, on peut vous recommander :

  • Les anoles : il s’agit d’une espèce de saurien de la famille des Dactyloidae. Ces lézards possèdent une pochette pour le cou coloré et constituent un excellent choix pour les parents novices aux reptiles ;
  • Le Dragon d’eau vert : cette espèce de sauriens de la famille des Agamidae est très attrayante avec une peau composée de différentes nuances de vert et une crête glamour de la tête aux pieds ;
  • Le faux corail (Lampropeltis Triangulum) : ce serpent tricolore est reconnu pour sa timidité. Il est calme et inoffensif la plupart du temps, et requiert un terrarium de capacité moyenne ;
  • Les serpents des blés (pantherophis guttatus) : très docile, ce reptile peut mesurer 183 cm en moyenne. Il consomme à peine 1 repas par semaine, sauf lorsqu’il mue, et peut vivre jusqu’à 15 ans en captivité ;
  • Le Python regius : cette espèce connait un succès commercial fulgurant. Originaire d’Afrique, le reptile atteint une longueur moyenne de 120cm et est très facile à dompter ;
  • Le Python de Children : ce serpent de la famille des Pythonidae a une espérance de vie estimée à près de 20 ans lorsqu’il vit dans de bonnes conditions. Il a un tempérament calme, surtout à l’âge adulte, mais il cherchera à fuir si l’on tente de le manipuler ;
  • Le Gecko léopard : adopter le Gecko léopard peut être très passionnant dans la mesure où l’animal possède un caractère très joueur. De plus, sa petite taille de 20 à 30 centimètres de long le rend peu encombrant et facile à manipuler.

 

Pourquoi choisir un reptile comme un animal de compagnie ?

Avec les milliers d’espèces disponibles sur le marché, vous n’aurez aucun mal à choisir un serpent ou un lézard qui correspond le mieux à vos attentes et à votre situation. Les reptiles font partie des espèces répondant à un besoin spécifique. Ce sont des animaux avec lesquels on n’est pas forcément habitué à cohabiter, mais qui sont adoptés par curiosité ou par simple passion du monde vivant. On peut également citer parmi cette catégorie des insectes, les batraciens et les lézards. Même si les approches d’entretien sont différentes, la nécessité de leur fournir un cadre propice est intacte.

Adopter un reptile : une question de responsabilité

Bien entendu, posséder un reptile comme animal de compagnie incombe des responsabilités. Vos compagnons du quotidien finissent par faire partie intégrante de votre vie et requièrent donc un engagement soutenu et à long terme. Cela passe par de nombreuses tâches quotidiennes ; il vous faut les nourrir, nettoyer leur vivarium ou terrarium, veiller à ce qu’ils aient toujours à boire, parfois même leur trouver un surveillant lors d’une absence prolongée… L’entretien et le soin de ces animaux nécessitent une vigilance accrue, par conséquent une implication totale qui durera le long de leur vie. C’est la seule condition pour leur garantir un équilibre émotionnel adéquat et soutenir leur intégration.

Quelques précautions à prendre avant d’adopter les nouveaux animaux de compagnie (insectes, reptiles, lézards…)

Si vous envisagez d’adopter les nouveaux animaux de compagnie par curiosité ou par passion, il n’en demeure pas moins que ce ne sont pas des jouets. Considérant que les lézards, les serpents et les geckos restent des animaux sauvages, même en captivité, il faudra veiller à les traiter avec un maximum de précaution. Rappelez-vous, un amasseur accumule des animaux pour son propre plaisir, sans se soucier de leur santé, les maintenant souvent dans des conditions réduites et inadéquates. Ceci peut conduire à des cas de négligence horribles.

Enfin, sachez que certains animaux comme les cochons d’Inde, les rats, les lapins, les hamsters et surtout les reptiles…sont très sensibles et doivent être gardés dans un environnement qui les protège contre les allergies, les irritations et les problèmes respiratoires. D’autres espèces de reptiles, même si elles semblent se ressembler et ont des habitudes proches, ne sont pas forcément faites pour cohabiter. C’est pourquoi il vous faut prévoir des cages séparées pour offrir à chacun un espace de vie confortable et prévenir les conflits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here