Avoir un chien est une option merveilleuse pour n’importe quelle maisonnée. Les chiens, et les chiots en particulier, sont des créatures qui donnent le meilleur d’elles-mêmes lorsqu’elles ressentent l’affection de leurs propriétaires. Quoi de plus logique ? Si c’est la toute première fois que vous adoptez un chien ou si vous avez déjà acquis une certaine expérience, vous devez savoir qu’il est important de garder en priorité absolue la santé et le bonheur de votre compagnon canin. Voici pour vous quelques conseils utiles pour répondre à leurs besoins !

Seuls, ils s’ennuient !

Les chiens sont des créatures de meute et n’aiment pas rester seuls. Les chiots restent plus facilement avec leurs portées jusqu’à l’âge de huit semaines et deviendront alors membres à un certain degré d’un cercle humain. Chaque cercle ayant besoin d’un leader, idéalement tous les membres de la famille doivent prendre une ascendance psychologique sur le chien dans un ordre défini. En aucun cas, votre chien ne doit prendre la place de leader, car cela engendrera des agressions ou d’autres signes de dominance.

Respectez leur alimentation

Les chiots qui ont un âge compris entre 8 et 12 semaines ont besoin de 4 repas par jour. Ceux âgés de 3 à 6 mois nécessitent 3 repas par jour, tandis que ceux de 6 mois à 1 an ont besoin de 2 repas par jour. Enfin lorsque votre chien est âgé d’un an, 1 repas par jour est généralement suffisant pour lui. Pour certains chiens plus grands, il est préférable de continuer à les nourrir avec 2 petits repas quotidiens. Préférez les aliments secs de qualité supérieure, offrant un régime équilibré et pouvant être mélangés avec de l’eau, du bouillon ou de la nourriture de conserve. Votre chien peut profiter de fromage cottage, d’œufs cuits, de fruits et légumes, mais ces ajouts ne devraient pas dépasser 10 % de son apport alimentaire quotidien. Les chiots doivent être nourris avec des produits de marque de haute qualité ; évitez alors autant que possible les marques génériques. Aussi, limitez la nourriture pour homme parce qu’elle peut causer des déséquilibres de vitamines et de minéraux, des problèmes osseux et de dents. Cela peut aussi causer des habitudes alimentaires très pointilleuses, ainsi que l’obésité. Assurez-vous qu’ils aient de l’eau propre et fraîche disponible en tout temps. Lavez les aliments et les plats aussi fréquemment que possible.

Des exercices quotidiens pour sa santé

Les chiens ont besoin d’exercices quotidiens pour une bonne stimulation mentale et physique. La quantité d’exercice appropriée dépendra du type, de la race, de l’âge et de l’état de santé de votre chien. Fournir suffisamment d’exercice à votre animal de compagnie lui permettra d’améliorer sa santé et l’aidera à prévenir des problèmes de comportement récurrents chez les chiens sous-exercés. Il faut toutefois savoir s’y prendre.

L’entretien de votre chien

Vous aimez sûrement avoir un contact physique avec votre animal de compagnie. Pour respecter quelques principes hygiéniques, vous devez le brosser régulièrement. La plupart des chiens ont besoin d’un lavage intense par mois. Après le lavage, vous devez vous assurer de bien le sécher au risque d’altérer les propriétés protectrices de ses poils. Pour cela, préférez un pulseur pour chien plutôt qu’un séchoir classique.

Envie de tenir des chiots en main ?

Les chiots sont les plus faciles à manipuler. Les races de chiens plus grandes, comme le berger allemand, sont généralement trop grandes pour être soulevées. Si vous voulez garder un chiot ou un petit chien en main pour vous promener par exemple, placez une main sous sa poitrine, avec soit votre avant-bras ou une autre main soutenant ses pattes postérieures et sa croupe. Il est fortement déconseillé de soulever ou de saisir votre chiot ou petit chien par ses pattes, sa queue ou la peau de son cou. Si vous devez soulever un chien grand de taille, soulevez-le en soutenant sa poitrine avec un bras et son arrière-train avec l’autre bras. Si vous adorez les contacts avec votre chien, autant avoir la bonne façon de procéder !

Hébergement pour chien

Votre animal de compagnie a besoin d’un endroit chaud et calme pour se reposer loin de tout bruit, et de préférence pas sur le plancher. Une caisse d’entraînement est toute trouvée. Si vous préférez plutôt lui acheter un lit pour chien, ou lui en faire un dans une boîte en bois, placez une couverture propre ou un oreiller à l’intérieur de celui-ci. Nettoyez souvent sa litière. Si votre chien préfère passer le plus clair de son temps à l’extérieur, il aura besoin d’ombre, mais aussi de beaucoup d’eau fraîche par temps chaud ainsi que d’un abri chaud, sec et couvert en temps de fraicheur.

Le bien-être de votre chien

En règle générale, il est conseillé de consulter un vétérinaire si votre chien tombe malade ou s’il se blesse. Au pire des cas, prenez-le pour un check-up complet et régulier, avec des tests sanguins chaque année.

  • Santé dentaire : les chiots remplacent leurs dents de bébé par des crocs entre 4 et 7 mois. Assurez-vous de nettoyer leurs dents une ou deux fois par semaine avec une brosse à dents douce pour enfant, un dentifrice pour chien ou une pâte de bicarbonate de soude, de l’eau, un tapis de gaze ou un morceau de collant en nylon tendu sur votre doigt. Certains chiens sont susceptibles de développer des maladies parodontales, c’est-à-dire des poches d’infection entre la dent et la gomme. Ce sont des affections douloureuses pouvant causer une perte de dent. Elles peuvent aussi être une source d’infection pour le reste de leur organisme. Les vétérinaires peuvent également vous aider à nettoyer les dents comme une partie régulière du programme de santé pour votre chien.
  • Puces et tiques : Il est conseillé de procéder à des inspections quotidiennes de votre chien pour rechercher les puces et les tiques qui se cachent dans ses poils pendant les périodes de chaleur. Servez-vous d’un peigne à puces pour rechercher et retirer les puces. Rapprochez-vous de votre vétérinaire pour vous enquérir des nouvelles méthodes de contrôle des puces et des tiques.
  • Vers : Il est fréquent que les chiens soient exposés à des vers et à une éventuelle infestation même dans les zones urbaines. Les œufs microscopiques pondus par les vers intestinaux des chiens infectés et transmis par leurs excréments sont une source d’infection pour d’autres chiens. Il existe plusieurs types de vers et de parasites microscopiques qui affectent couramment les chiens. Seule une évaluation fécale microscopique peut permettre de certifier que votre chiot ou chien n’a pas des vers intestinaux ou d’autres parasites.

Respectez le calendrier de vaccination

Les vaccins sont efficaces pour protéger les animaux et les personnes contre certaines infections virales et bactériennes. Ce ne sont néanmoins pas des traitements curatifs, mais de type préventif. Si votre animal tombe malade parce qu’il n’est pas convenablement vacciné, la vaccination devra être administrée après sa récupération complète. Le programme de vaccination d’un petit chien ne peut prendre fin avant l’âge de quatre mois. Il doit être vacciné à l’âge de 2 , 3 et 4 mois avec un vaccin combiné appelé 5 en 1, puis une fois par an. Ce vaccin protège votre chiot contre les affections telles que l’hépatite, la leptospirose, le parvovirus et la para-influenza. Si votre chien atteint l’âge de 4 mois sans être vacciné, il aura besoin d’une série de deux vaccinations données entre 2 et 3 semaines d’intervalle, suivie d’une vaccination annuelle. Il est déconseillé de promener un chiot ou un chien non vacciné à l’extérieur. Rapprochez-vous de votre vétérinaire local pour obtenir des informations sur la vaccination antirabique. Le premier vaccin antirabique doit être suivi d’une vaccination un an plus tard, puis tous les trois ans. Pour de plus amples informations, consultez la page https://www.santevet.com/articles/chien-respectez-le-calendrier-de-ses-vaccinations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here