Un aquarium est un objet de décoration, d’ornement utilisé pour attirer de la clientèle ou pour ravir les visiteurs. Il sert souvent à conserver des poissons de belle facture que l’on a envie d’observer. Pour rester souvent chez soi, c’est la meilleure idée. L’aquarium nécessite d’abord la présence de poissons choisis selon des critères spécifiques et aussi un cadre de vie bien organisé pour la vie aquatique. Les différents poissons ont leur utilité et leur particularité. Pour choisir le bon, il faut veiller à avoir le meilleur produit qui soit. C’est à ce titre que nous vous proposons cet article comportant la liste des meilleurs poissons tropicaux pour aquarium. Ainsi, en vous y référant, vous pouvez concevoir facilement votre aquarium.

Le combattant ou betta splendens

Le betta splendens ou le combattant du Siam est un poisson à la silhouette raffinée qui attise les envies. Il s’agit d’un animal aquatique doté d’un corps prolongé par des nageoires retombantes. Un peu penché de côté, ce type de poisson est bien adapté pour les aquariums de grande facture. Assez rare comme spécimen, il est disponible chez les éleveurs de poissons. En fait, sa constitution physique en fait un outil décoratif de premier choix, surtout lorsqu’il s’agit d’un aquarium dans une chambre chic. Le goût étant relatif, il serait bien de le voir avant de penser à en faire l’acquisition. Son apparence permet de le nommer le cob aquatique en référence au cob irlandais.

Vous pouvez en avoir de toutes les couleurs. Il est possible de retrouver des variables différentes. Entre le mâle et la femelle, la différence se situe principalement à ce niveau. La femelle est la plupart du temps brun-clair alors que le mâle existe en diverses couleurs. Pour s’en procurer, il faudra dépenser au moins 7 euros pour le mâle combattant de Siam. Ce poisson est un être qui s’adapte aux différentes conditions respiratoires. Il survit dans les zones peu oxygénées grâce à sa constitution naturelle. En fait, il possède un organe respiratoire complexe favorisant l’économie d’oxygène. Il est capable de vivre au-delà de deux ans s’il est bien entretenu.

Cette espèce de poisson est perçue dans certains pays comme un animal aquatique domestique dont on peut profiter de la forme et de la couleur pour redonner du goût à sa décoration d’intérieur. Cela fait qu’il est beaucoup traqué par les décorateurs. Il est du coup devenu une espèce en voie de disparition. Cette espèce asiatique est en version sauvage longue de près de 7 cm.

Le néon bleu

Le néon bleu est un poisson de l’espèce des néons. Il sert aussi bien dans les grandes maisons avec un aquarium vaste que dans les petits bocaux. Il s’agit d’un poisson naturellement joli avec une ligne lumineuse en longueur sur le corps. C’est ce qui fait sa première particularité. Il fait partie d’une catégorie de poissons que l’on met à la maison pour se faire un petit compagnon. Il est très social et peut séjourner dans un aquarium avec plusieurs autres poissons. Pour le distinguer, les scientifiques font référence à son ventre banc et à sa queue rouge. Cette espèce convient à la décoration d’une salle de cinéma avec sa diversité de couleurs en un seul corps. Tout dépend de l’espèce voulue.

En faire l’acquisition revient à faire des économies sur une longue durée. Lorsqu’il est bien suivi, ce poisson peut rester en vie durant au moins 8 ans. Mise dans les conditions optimales, cette espèce pourrait vous permettre d’avoir d’autres poissons en se multipliant. C’est à ce titre que les urbanistes conseillent qu’on les mette dans le lot des poissons de grands aquariums. Les scientifiques latins l’ont appelé le parcheirodon innesi. C’est une espèce à retrouver dans les eaux de l’Amérique du Nord, plus précisément au Pérou, en Colombie et au Brésil. Le néon bleu a pour espaces de vie de prédilection les rivières et les ruisseaux. Il est souvent facile à attraper dans les différentes régions citées. Si vous faites un tour par exemple aux États-Unis d’Amérique, vous pourrez en garder comme objet de souvenir.

En fait dans les différents pays de l’Amérique se trouvent des sites touristiques exceptionnels. Vous pouvez les visiter à votre guise. En dehors des voyages en Amérique, vous pouvez profiter des coups bas des prix des billets d’avion pour rendre visite au nouveau continent, l’Europe. Si vous voulez mieux maitriser la kyrielle de prix adaptés à votre budget et les frais des différentes formalités, profitez de bons conseils de voyage en visitant les sites comme Opodo. Cela vous permettra de connaitre le bon prix, la bonne date et les bonnes opportunités sur place, ne serait-ce que pour ce qui concerne votre compagnie aérienne.  

Le néon cardinalis

Encore appelé le cheirondo axelrodi, le néon cardinalis est un poison d’eau douce.

Il est très sociable et, la plupart du temps, vit en paix avec ses congénères. Son caractère lui permet de se procurer de la nourriture à sa guise sans déranger les autres. D’un tempérament modéré, ce type de poisson est souvent perçu comme un bon allié pour la décoration d’une chambre avec les meilleurs outils. Dans un aquarium bien installé au milieu de la maison, il constitue un lieu attractif très puissant. Il est question d’en faire son objet d’attachement. Il ne consomme pas trop. Tout en étant économique, ce type de poisson peut s’avérer très utile dans l’entretien de son espace de vie. Cela en fait un poisson-nettoyeur de première classe.

Il est difficile pourtant d’en tirer de nouveaux poissons. Les poissons déjà à maturité dévorent la plupart du temps les œufs pondus. En dépit de cet aspect pas très avantageux pour cette espèce, il est à noter que c’est un poisson très prisé. Il fait partie des espèces recherchées. Il vit dans les eaux des fleuves du Brésil. On peut en retrouver de couleur dorée. Cette variété rare demeure la cible principale de tous les grands concepteurs d’aquarium. Il faut l’entretenir convenablement. La difficulté d’entretien est visible dans un premier temps. Maintenant, le travail se fait entre professionnels. La durée de vie varie entre deux et huit ans.

Le néon diamant

Il s’agit d’un type de poisson souvent perçu comme le plus brillant des néons. Il s’agit d’une œuvre d’art naturel qui traine la majeure partie dans un univers pacifique. Il convient donc aux aquariums communautaires de grande envergure pour impressionner, attirer et décorer. Ce type de poisson est un spécimen qui intéresse plusieurs décorateurs réputés. Ils ont l’intention de s’en procurer pour la réalisation des différents travaux d’urbanisation des grandes villes. Cela va servir à donner une couleur nouvelle et un paysage innovant à toutes les installations publiques, surtout aux monuments, aux grandes salles, aux espaces de rassemblement publics. La femelle se distingue du mâle par sa forme rebondie.

On peut trouver ce type de poisson en plusieurs couleurs. On a les variétés diamant, voile, doré et albinos. La variété voile est particulière par sa forme. Ce poisson passe la journée en éveil et se repose la nuit. Donc, pour le nourrir, il va falloir prendre les dispositions idoines. Il est vrai qu’il trouve plus facilement à manger dans son environnement direct, mais il est mieux de lui fournir au moins le minimum. Ainsi, vous pouvez déposer ce dont vous disposez à son chevet la nuit. A son réveil, il se fera un plaisir de déjeuner copieusement. C’est seulement ainsi que vous pourrez le nourrir si vous êtes seul et n’êtes pas souvent à la maison dans la journée.

Pour leur reproduction, il vous faut installer un dispositif particulier. Puisque la femelle accouche dans la journée, vous devez trouver durant la nuit un moyen de protéger les œufs. Au cas contraire, vous devrez laisser tout espoir de pouvoir en élever d’autres plus petits si ce n’est par achat. Ce type de poisson peut vivre au moins quatre ans et au plus six ans.

Le scalaire

Le scalaire, angelfish en anglais, est un poisson tropical vivant dans les confins des eaux américaines. Il s’adapte facilement à la nature ou à son espace de vie. On le retrouve dans les zones où il y a une forte végétation. Ainsi, vous pourrez en trouver dans votre eau de baignade au large des côtes américaines. Le ptérophyllum scalare est une espèce de poisson qui s’entend bien avec les autres petits poissons des aquariums. De la famille des cichildes, la variété sauvage est souvent mise en lien avec les côtes brésiliennes. Il est de notoriété publique qu’il s’agit d’un poisson que les habitants de Rio de Janeiro ont tendance à vendre aux touristes pour leur permettre de se faire des souvenirs. Même dans certains hôtels, on le retrouve dans les halls, à l’entrée.

Son corps en forme de disque est souvent décoré de rayures verticales. De forme triangulaire, ce type d’animal aquatique peut mesurer jusqu’à près de 20 cm. Pour distinguer le mâle de la femelle, il suffit de regarder en dessous s’il y a un organe, un pénis en miniature, dirigé vers l’avant. C’est à cela qu’on reconnait le mâle. Lorsqu’elle doit faire des œufs, la femelle grossit au niveau de sa nageoire anale. Généralement, on retrouve des bosses sur la tête des espèces adultes. C’est un signe distinctif qui permet de les éloigner lorsque vient le moment de s’apprêter pour l’arrivée de nouveaux œufs.

Lorsqu’ils se multiplient, les scalaires ont tendance à coloniser l’espace. Cela ne facilite pas la cohabitation. Mais, lorsqu’il n’y en a que très peu, on les retrouve calmes et hiérarchisés. Dans certains contextes, ils sont loyaux et sociables. En véritables poissons de proie, ils vivent à mi- profondeur. Il arrive qu’on les retrouve très proches de la surface.

En période de reproduction, veillez à ne pas mettre vos doigts dans l’aquarium ; vous risquez d’avoir des surprises désagréables. Les scalaires sont très protecteurs. Contrairement aux néons, ils préservent les œufs en couple pour en interdire l’accès aux prédateurs ou aux promeneurs inconscients.  

Le platax

Le platax est un poisson des eaux, vivant en couple. Il ne supporte pas la cohabitation agressive. Lorsqu’il se sent menacé, il peut chercher à se défendre. On le retrouve à son jeune âge en groupe. Il vit dans les espaces comportant les mangroves, les lagons et autres. Ses régions lui permettent de ne pas rejoindre les profondeurs. Cette espèce de poisson à forme rectangulaire est souvent achetée pour l’esthétique de la décoration de son corps. On le retrouve souvent avec deux bandes noires. Son corps aplati lui permet de conjuguer vitesse et précision pour fuir les prédateurs et s’isoler dans des zones les plus reculées ou inaccessibles. Il s’agit d’un fin stratège qui trouve dès son entrée dans un milieu à plusieurs composantes des points de repère.

  • Ce poisson se nourrit généralement d’algues, d’invertébrés et de petits poissons. Il s’agit avant tout d’un chasseur. C’est ce qui justifie qu’il préfère être presqu’à la surface pour surveiller le moindre mouvement. C’est un nettoyeur aussi. Dans certaines circonstances, il s’agit d’un animal aquatique pacifique. Si vous en retrouvez en mer, n’hésitez pas à en prendre.
  • Le platax peut vivre en moyenne 5 ans. Cela suppose que cet animal d’au moins 50 cm de taille peut servir généralement pour faire un aquarium pour longtemps. Il est facile à vivre et peut donner par son apparence une tout autre image à votre décoration. Avec une queue rayée d’un trait jaune et les écailles peintes naturellement, ce poisson vous permet de ravir vos invités.  

Le barbu de Sumatra

Le barbu de Sumatra est un poisson, comme son nom l’indique, des îles Sumatra d’abord et Bornéo ensuite. Il s’agit d’un ornement que les autochtones emploient beaucoup. On en rencontre parfois dans les cours d’eau locaux. C’est un poisson rayé, comme les tigres. Sa bouche arrondie, ses écailles brillantes, sa couleur argentée, son dos d’olive brunâtre et son reflet en font un animal aquatique de premier choix pour redonner de la beauté à votre espace. Cet animal est à la quête d’un cadre où il fait bon vivre. Dans la description globale, l’on dénote des variations au niveau des adultes. Les teintes et les couleurs se modifient au fil des années. Le bout des nageoires et de la bouche est souvent peint en rouge.

Le barbu de Sumatra s’adapte à n’importe quel type d’eau, sauf aux eaux toxiques. Facile à vivre, c’est une espèce dont la durée de vie varie entre 3 et 4 ans. Assez social, ce poisson ne s’entend pourtant pas avec certaines espèces de cette liste comme les combattants ou encore les scalaires. En fait, les barbus de Sumatra pourraient se servir de leurs nageoires comme repas durant la journée. Lorsqu’il n’est pas dans un groupe, le barbu de Sumatra est très agressif.

Le labeo bicolore

C’est un poisson différent des autres par sa coloration. Il est d’origine thaïlandaise. On le nomme scientifiquement l’épalzeorynchos bicolor. Ce poisson ne ressemble à aucun autre et constitue une espèce difficile à trouver. En raison de ses propriétés d’ornement très poussées, ce poisson est en voie de disparition. Il se distingue des autres par sa queue orangée. Les femelles labeo bicolor sont dotées d’un abdomen plus rebondi que celui des mâles.

Ce poisson est généralement mieux lorsqu’il est seul. Il ne vit pas en groupe compte tenu de son agressivité. Plus il grandit, plus il devient agressif. Ces types de poisson n’aiment pas les poissons rouges et les loches. Entre 12 et 16 cm de longueur, il est très inoffensif tout jeune. Vous pouvez toujours essayer de profiter de lui et de l’apprivoiser avant qu’il ne devienne un adulte agressif. C’est un bon spécimen pour orner votre salle de conférence au boulot. Un aquarium avec cette espèce prend une autre teinte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here