Le Pinscher est l’un des chiens les plus divertissants au monde. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le roi des jouets. Connu également sous le nom de Zwergpinscher, il s’agit d’un spécimen qui force l’admiration par ses atouts. Cependant, autant ce chien de campagne et d’appartement peut amuser ses propriétaires, autant il peut les agacer. Quelle est son origine ? Quelles sont ses caractéristiques ? Peut-on l’adopter comme son premier chien ? Qu’en est-il de son hygiène ? Combien faut-il débourser pour l’avoir ? Voilà autant de questions auxquelles vous trouverez réponse dans ce guide !

Présentation du chien Pinscher nain

Pour mieux cerner l’animal, il est de bon ton de connaître son histoire. De plus, avant d’envisager de l’adopter, on cherchera à connaître ses habitudes alimentaires. Il est évident que les propriétaires ne sont pas friands des animaux trop gourmands. Mais, ne mettons pas la charrue devant les bœufs et découvrons ce qu’il en est chez le Pinscher nain.

D’où vient le Pinscher nain ?

D’après la littérature, le Pinscher est un chien qui a des origines séculaires. Il fut créé dans le but de lutter contre les rongeurs nuisibles. C’est à la fin de la Première Guerre mondiale que l’animal hérite du nom Pinscher qui signifie « mordeur ». Cependant, c’est en 1972 qu’on l’a officiellement nommé Pinscher nain. Le plus souvent, son second (le Pinscher moyen) et lui sont indûment décrits comme des descendants du Dobermann. En effet, cette dernière race n’a vu le jour que bien après le Pinscher.

Très rapidement, les caractéristiques de l’animal le rendent célèbre dans toute l’Allemagne et partout ailleurs dans le monde. À la date du 14 juillet 1955, la Fédération cynologique internationale (FCI) a reconnu définitivement la race du Pinscher nain. Il faudra attendre le 6 mars 2007 pour assister à la publication de son standard FCI officiel en vigueur.

Alimentation de ce chien de petite taille

Le Pinscher nain n’est pas exigeant en matière de nourriture. Il convient de lui donner à manger deux fois dans une journée. Pour sa ration quotidienne, prévoyez entre 100 et 150 grammes de croquettes. Cependant, il faut noter que la quantité de nourriture à lui présenter doit être mesurée en fonction de son âge, de son poids et de son état de santé. En réalité, si vous l’engraissez de trop, il aura vite fait de tomber malade. Il faut donc éviter de leur donner des friandises.

Les caractéristiques du Pinscher nain

À l’instar de ses pairs, le Pinscher nain est une race qui présente des particularités permettant de l’identifier. On peut le reconnaître rapidement sur la base de ses caractéristiques physiques. De plus, qu’en est-il de son comportement et de son tempérament ?

Les caractéristiques physiques de l’animal

Vous l’aurez compris rien que par son nom, le Pinscher nain est un animal court de taille. En pratique, il fait entre 25 et 31 cm de haut. Cependant, ce n’est pas la seule caractéristique qui permet d’identifier l’animal. Il présente également :

  • Un poids de 4 kg à 6 kg ;
  • Une espérance de vie moyenne de 13 et 15 ans ;
  • Un pelage ras, court, lustré et lisse (il n’a aucun sous-poil) ;
  • Une queue portée en faucille ou sous forme de sabre.

De plus, bien qu’il soit de petite taille, il s’agit d’un chien élégant et robuste. Il dispose d’une musculature développée qui témoigne de sa puissance et de sa robustesse. Courageux, curieux, vif d’esprit et énergique, il s’agit d’un chien de garde très efficace. En outre, ses oreilles en forme de V sont orientées vers l’avant. Il a des yeux foncés et ovales portés par une tête allongée. Pour un stop léger et discret, il présente une truffe noire assez développée et un museau à chanfrein droit. Par ailleurs, quant à sa couleur, l’animal possède principalement de 2 types d’habillage :

  • Une robe unicolore (rouge, rouge-brun, rouge cerf, rouge-brun foncé) ;
  • Une robe noire et feu.

 

Les caractéristiques comportementales du chien Pinscher nain

Le Pinscher nain est un chien vif. Il lui est donc impossible de faire le timide ou de rester tranquille à tout moment. Qui plus est, lorsqu’il subodore un danger, il n’hésite pas à faire preuve de courage. Attendez-vous à des aboiements féroces. Cependant, il sait garder son calme quand il ne faut pas troubler la tranquillité familiale. Le Pinscher nain est en effet un chien stable et posé. Par ailleurs, il se présente comme un feu follet enjoué quand vient le moment de s’amuser avec petits et grands. Il fera le clown autant que nécessaire pour avoir votre attention. Au salon, il adore se blottir contre son maître dans le canapé.

Très facile à éduquer, le Pinscher nain est un chien de choix si vous adoptez un canin pour la première fois. Très affectueux avec son maître, le Pinscher s’entend également bien avec son entourage. Il est très doux avec les membres de la famille, mais méfiant à l’égard de tous les étrangers. Cependant, il peut également se montrer très têtu à l’instar de tous les chiens dominants. Il faut donc employer la légendaire « main de fer dans un gant de velours » pour lui faire entendre raison. L’éducation de cette race de chien est toutefois plus efficace quand elle est précoce. Il est recommandé de faire participer l’animal à des cours d’éducation canine pour l’habituer aux autres chiens.

Quel est le tempérament de ce chien miniature ?

C’est une évidence que les pinschers nains sont à la fois énergiques et agités. Avec ce penchant, cette race de chien aime penser par lui-même. C’est un frein qui peut rendre assez difficile son dressage. Cependant, lorsqu’on s’y prend de la bonne manière, on obtient facilement gain de cause. Puisqu’il est étonnamment actif, il est plus pratique de l’éduquer avec des activités et autres jeux comme :

  • Le flyball ;
  • L’agility ;
  • Le step ;
  • La chasse au Frisbee…

Il faut noter que le Pinscher nain est très hostile envers les autres animaux. Il est toujours sur le qui-vive pour donner l’alarme si un animal ou une personne s’approche de la maison. Évidemment, il oublie bien souvent qu’il est de petite taille. Puisqu’il a de l’énergie à revendre, il faut souvent trouver le moyen de l’occuper pour qu’il ne puisse pas déprimer.

Entretien et hygiène du Pinscher de race

Lorsqu’on a un chien comme animal de compagnie, il faut bien l’entretenir. Cependant, cet entretien peut rapidement devenir une corvée si l’animal manque d’hygiène. Entre la salubrité et la malpropreté, de quel côté se trouve le Pinscher nain ?

Quel est le degré de perte de poils du Pinscher ?

Si vous êtes un habitué des chiens, vous saurez qu’on doit souvent s’adonner au nettoyage de ses meubles et des vêtements pour les débarrasser de poils. Cependant, il faut noter que la quantité de poils que perd le chien dépend toujours de sa race. Certaines races perdent une bonne quantité de poils tout au long de l’année. D’autres races de chien ont pour habitude de changer leur pelage de façon saisonnière. Le Pinscher nain n’appartient à aucune de ces catégories. Il ne perd que très peu de poils, ce qui est normal puisqu’il dispose d’un pelage ras.

La quantité de bave du Pinscher nain

Il est facile de se voir submerger de bave si l’on a un chien baveux. Il suffit que ce dernier veuille vous dire bonjour et vos bras ainsi que vos vêtements se verront tachés de bave. Si vous êtes de nature à rester à cheval sur les questions de propreté, alors vous devrez vous orienter vers une race de chien moins baveuse. Heureusement, le Pinscher nain est ce type de chien. Il ne bave pas (ou presque pas). C’est un avantage indéniable pour son propriétaire. Ce dernier n’aura pas à s’investir lourdement dans l’entretien de son animal de compagnie.

Le Pinscher nain est-il facile d’entretien ?

Comme expliqué précédemment, le Pinscher nain ne bave presque pas et il perd à peine ses poils. C’est donc un animal qui demande peu d’entretien pour le brossage de ses poils. De plus, l’animal n’est pas exigeant quant à la prise des bains réguliers. Aussi, vous n’avez pas besoin de lui faire des coupes pour maintenir une bonne hygiène. En réalité, le Pinscher nain est naturellement propre. Il n’est pas nécessaire de s’investir corps et âme à longueur de journée pour l’entretenir. Un brossage hebdomadaire du pelage de l’animal suffit largement. Pour éliminer les poils morts, il est aussi possible d’utiliser un gant en caoutchouc pour masser son pelage. Quant au bain, on peut l’effectuer, mais à raison d’une à deux fois par an avec un shampoing doux.

Quelle est la tolérance de ce chien aux maladies ?

Le Pinscher nain est peu sensible aux maladies. Cependant, il possède de fines pattes qui se montrent parfois fragiles. Puisque l’animal est un bon mangeur, il est impératif de surveiller son alimentation. Il a une tendance prononcée pour l’obésité. Plus il sera gros, moins ses pâtes pourront supporter son poids. De plus, il lui sera plus facile de contracter des maladies cardiaques. En considérant la taille de son pelage, vous comprendrez que l’animal doit être protégé contre les fortes fraîcheurs. Sinon, il est possible de le voir développer des affections de la peau. Concrètement, les maladies fréquemment remarquées chez cet animal sont :

  • L’atrophie progressive de la rétine ;
  • La dysplasie de la hanche ;
  • L’épilepsie ;
  • La cataracte ;
  • La maladie de Legg-Calvé-Perthes ;
  • L’hypothyroïdie.

 

Quel est le prix du Pinscher nain ?

Combien devez-vous dépenser pour acheter un trublion de Pinscher nain ? Le prix du Pinscher nain est variable en fonction de plusieurs paramètres. Au niveau de l’animal, il faut prendre en compte, son âge et sa couleur pour estimer son coût. Le prix peut également varier d’un vendeur à un autre. Cependant, vous pouvez prévoir un budget entre 500 et 1000 euros. Mais, il faudra faire attention aux arnaques pour ne pas jeter votre argent par la fenêtre. Par ailleurs, après l’achat, il faudra bien l’entretenir. On estime le coût d’entretien annuel moyen d’un Pinscher nain entre 800 et 900 euros.

Que retenir de ce guide sur le Pinscher nain ? Le Pinscher nain est un chien fort admirable qui a beaucoup d’esprit. Il présente de nombreuses caractéristiques qui le rendent unique en son genre. Ce chien d’intérieur est divertissant, intelligent, énergique et vigoureux. Grâce à ces atouts, il peut protéger et combler ceux qu’il aime. Si vous cherchez à adopter un canidé domestique, c’est ce chien de campagne et d’appartement qu’il vous faut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here