OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Très impressionnante, la perruche omnicolore séduit de nombreuses personnes du fait de sa robustesse et de sa facilité à être apprivoisable. Il figure au nombre des oiseaux que vous pouvez élever chez vous. Cet article vous emmène à la découverte de la perruche omnicolore. Retrouvez également son prix ainsi que les renseignements essentiels pour sa prise en charge efficace.

Présentation de la perruche omnicolore

D’une taille de 29 à 32 cm, la perruche omnicolore pèse entre 70 à 100 g. Elle impressionne par son plumage très attrayant. Une perruche omnicolore mâle présente une couleur rouge écarlate au niveau de sa tête, de son cou et de sa bavette. Cette dernière part d’une aile à une autre, notamment à partir de la partie supérieure de la poitrine. La perruche omnicolore dispose de joues de couleur blanche pure. Vous retrouvez une minuscule tache blanche sous le menton. Sa poitrine et son ventre montrent une couleur jaune. Les plumes au niveau des pattes possèdent des bordures de couleur noire tandis que celles de la région anale et des cuisses présentent des rebords de couleur verte. Son manteau et le milieu de chaque aile se démarquent par une couleur noire avec des plumes de bordure verte claire. Ses épaules portent une tache noire effilée. Vous relevez une couleur bleu-violet au niveau de l’arrondi de ses ailles. Par contre, vous observerez du vert clair sur le dos, le croupion et les plumes supérieures de la queue. Ses grandes rémiges présentent une couleur noire avec un effet miroir de couleur violette au niveau de l’extérieur. La perruche omnicolore dispose d’yeux sombres avec des iris bruns foncés. Elle se distingue par un bec blanc grisâtre et des pattes grises avec des ongles légèrement foncés.

Une perruche omnicolore femelle se révèle plus mate, notamment au niveau de la tête. Elle présente une zone écaillée à l’arrière de sa tête et de sa nuque. Ses joues affichent une couleur blanc sale ou grisâtre. Elles se révèlent également plus restreintes et plus rondes que chez le mâle. Une perruche omnicolore dispose aussi d’un bec plus étroit et moins imposant.

Pour identifier les congénères à séduire, les perruches omnicolores observent sous leurs ailes. Les femelles se démarquent par une bande de petites taches blanches visibles au niveau des rémiges.

Origine, différents types et caractéristiques de la perruche omnicolore

Scientifiquement connu sous la dénomination Platycercus eximius, cet oiseau provient de la famille des Psittacidae. Plusieurs sous-espèces de perruches omnicolores existent.
  • La perruche omnicolore de forme nominale se retrouve notamment au sud-est de l’Australie. La Platycercus eximius cecilae représente une perruche à manteau d’or. Elle s’observe surtout dans une vaste zone géographique, du Queensland méridional au nord-est de la Nouvelle Galles du Sud. Elle présente des marques identiques à la perruche omnicolore de forme nominale, mais affiche des couleurs plus brillantes.
  • La Platycercus eximius diemenensis reste visible en Tasmanie. Elle se distingue par des taches de joues plus grandes et une couleur rouge plus remarquable.

D’autres perruches omnicolores existent également :

  • La Platycercus eximius eximius ;
  • La Platycercus eximius eximius ;
  • Etc.
La perruche omnicolore demeure proche des domiciles, des champs et des cours d’eau. En temps de forte chaleur, cet oiseau trouve refuge dans les eucalyptus.

Où acheter une perruche omnicolore ?

Vous pouvez acquérir votre perruche omnicolore au niveau des animaleries ou des éleveurs locaux. Prévoyez au moins 70 €.

Comportements de la perruche omnicolore

La perruche omnicolore se laisse apprivoiser. Vous pouvez donc l’élever. En captivité, elle s’épanouit parfaitement si vous l’installez dans une cage assez vaste pour lui permettre de voler. Assurez-vous également que son abri la préserve de la fraicheur et de l’humidité. Privilégiez un nichoir de 2 mètres de long au minimum. Cela lui garantira un confort idéal.

Comportements envers son maître et l’entourage

Intelligente, la perruche omnicolore se laisse dresser. Elle éprouve une grande méfiance, mais n’attaque pas. Très mobile, elle adore jouer et chanter. Elle exprime également ses sentiments à travers son cri. Angoissée, elle lance un appel peu agréable. Mais, elle émet plutôt un son nettement plus mélodieux lorsqu’elle retrouve sa bonne humeur.

Curieuse et coopérative, la perruche omnicolore s’intéresse aux humains. Elle essaie même d’imiter les voix et cherche à répéter quelquefois certains mots. Elle peut donc devenir sociable. Vous devez y participer en la rassurant. N’hésitez pas à la caresser fréquemment. Offrez-lui également des graines dans votre paume de main. Elle vous fera alors confiance et s’habituera rapidement à vous.

Comportements à l’égard de ses congénères

Cet animal se révèle très intransigeant et entretient des relations compliquées avec les autres espèces de platycerques. Il réussit avec beaucoup de difficulté à se trouver un conjoint et se montre très exigeant dans son choix. Vous pouvez donc remarquer des perruches omnicolores mâles agressives à l’encontre des femelles qui les fréquentent. Ces oiseaux forment des couples instables, avec des heurts possibles entre partenaires déjà parents. Robuste, la perruche omnicolore résiste aisément au froid. Elle supporte la captivité. Vous pouvez la mettre dans une cage commune avec d’autres volatiles de petite taille. Toutefois, évitez absolument de la faire cohabiter avec un perroquet.

Conditions d’élevage de la perruche omnicolore

Elles prennent en compte notamment son habitat, son alimentation, sa santé, son comportement et sa reproduction. L’élevage de la perruche omnicolore reste très courant. Ces oiseaux peuvent déjà se reproduire dès l’âge d’un an. Mais, les couples de deux ans se révèlent plus matures pour s’occuper réellement de leurs jeunots.

Habitat de la perruche omnicolore

À état sauvage, la perruche omnicolore construit son nid entre août et février. Le choix de l’emplacement incombe à la femelle.

Simple à élever, la perruche omnicolore se révèle très sociable. Elle peut séjourner dans une voilière externe. Cette dernière devra présenter des dimensions d’au moins 2 m sur 80 cm de largeur. Exploitez impérativement du grillage galvanisé non plastifié. Cela évitera que votre oiseau n’absorbe des morceaux de plastique. Cet animal résiste parfaitement à la fraicheur. Installez sa cage à un emplacement où elle peut se laver directement avec l’eau de la pluie ou prévoyez-lui une petite baignoire. Elle pourra alors effectuer régulièrement sa toilette et se maintenir au propre. De plus, l’humidité favorise une éclosion aisée des œufs. D’une beauté exceptionnelle, la perruche omnicolore impressionne par son calme. Elle produit un chant mélodieux sans trop crier. Ainsi, elle reste très prisée au niveau des appartements. Elle peut très bien se débrouiller toute seule avec un minimum de confort. Vous pouvez donc la laisser pour aller au travail ou pour faire des courses.

Assurez-vous de positionner les perruches omnicolores en couple dans des volières séparées. Mettez en place des branches fraîches. Cela leur permettra de se distraire et de les ronger à leur guise.

Alimentation de la perruche omnicolore

Omnivore, la perruche omnicolore mange de tout. Elle consomme des graines, des fleurs, des fruits et des insectes. Elle fouille le sol pour rechercher sa pitance. À l’état sauvage, vous la retrouvez donc dans les champs ou à proximité pour dénicher son aliment. Elle gobe également des baies et des cacahuètes.

Lorsque vous élevez une perruche omnicolore, vous pouvez lui offrir des semences d’herbes ou du millet. Elle appréciera aussi des graines de tournesol. Pour les jeunots, la pratique recommande de les nourrir avec des pâtées et du pain en petite quantité. Vous pouvez y associer des œufs. Prévoyez un abreuvoir constamment rempli d’eau fraîche.

Soins et toilettages

Les perruches omnicolores présentent des griffes assez importantes. Elles les dégradent lors de leurs déplacements et jeux. Pour éviter qu’elles se blessent, prenez la peine de tailler leurs griffes. Vous pouvez vous servir d’une taille ongle. Si vous taillez considérablement lesdites griffes, la perruche omnicolore ne pourra plus s’accrocher solidement à son perchoir. Toutefois, un modèle en bois naturel peut favoriser une usure idéale des ongles de votre volatile. Dans tous les cas, assurez-vous que la longueur de ces derniers atteigne au moins le quart d’un cercle.

Santé de la perruche omnicolore

Libre, la perruche omnicolore survit pendant environ une quinzaine d’années. En captivité, son espérance de vie peut grimper jusqu’à 20 ans.

Plusieurs maladies guettent une perruche omnicolore. Restez donc attentif. En effet, son comportement change en cas d’infection. Elle présente des troubles respiratoires et un amaigrissement remarquable dû à des diarrhées. Lorsque vous relevez ces symptômes, consultez immédiatement un vétérinaire. Évitez aussi que votre perruche omnicolore consomme des graines moisies. Cela peut provoquer chez elle une intoxication digestive. Vous pouvez également empoissonner involontairement votre volatile si vous lui offrez des plantes nuisibles. Accordez donc une attention particulière à la sélection des aliments de votre perruche omnicolore.

La reproduction de la perruche omnicolore

Les perruches omnicolores aiment bien se reproduire. Elles se révèlent intransigeantes dans le choix de leur conjoint. Vous pouvez donc disposer d’un couple de ces volatiles, sans qu’ils s’entendent. Parfois, le mâle peut devenir belliqueux envers sa compagne en pleine période de fertilité. N’hésitez pas à intervenir lorsque vous relevez ce type de comportement. Une astuce consiste à acquérir la perruche omnicolore femelle dans un premier temps. Vous l’introduisez dans la volière prévue et lui laissez le temps de conquérir son espace et de se familiariser avec son environnement. Ensuite, vous adoptez une perruche omnicolore mâle. Gardez un œil permanent sur ce dernier. Leurs nichoirs se mettent en place dès le début du mois de mars. Vous pouvez les installer au niveau d’une portion de tronc d’arbre ou acheter un modèle artificiel. Prévoyez un trou d’envol avec un diamètre qui oscille entre 6 et 8 cm. Pour des mesures de prudence, garnissez le fond du nid d’une couche de bois moulu.

La ponte et la couvaison des œufs

La reproduction de la perruche omnicolore intervient deux fois dans l’année. Cela s’effectue généralement au printemps. La femelle pond un œuf tous les deux jours. Elle produit 4 à 7 œufs en temps normal. Exceptionnellement, le nombre peut atteindre 10. La couvaison dure vingt-et-un jours.

L’éclosion et la gestion des petits

Après la naissance des enfants, la perruche omnicolore femelle s’occupe de ses petits et les nourrit. Le mâle peut également participer à leur éducation. Ces derniers peuvent quitter le nid à partir de la 5e semaine. Ils se montrent très dynamiques, mais assez craintifs après leur sortie. Prenez la précaution d’installer une mousse au plancher et au plafond de la volière. Vous pouvez aussi exploiter des bouquets de pin sylvestre ou de genêt. Cette disposition permettra d’amortir les chocs de vos volatiles. Ils pourront ainsi se distraire et se projeter sans risque de se blesser. Le sevrage des petits oiseaux intervient au bout d’une période de 15 jours après leur sortie du nid.

Généralement, la femelle démarre avec une seconde nichée en dépit de la présence de ses jeunots. Vous procédez alors à leur enlèvement pour les installer ailleurs. Cela permettra à la mère de se consacrer exclusivement au nouveau cycle de reproduction entamé. Surveillez donc en temps réel tout ce qui se passe au niveau de la volière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here