De son nom scientifique Platycercus elegans, la perruche de Pennant est une race d’oiseau provenant de l’Est et du sud-est de l’Australie et appartenant à la famille des Psittacidés de l’ordre des Psittaciformes. Connu pour sa remarquable beauté et son caractère relativement agressif, ce petit oiseau doit son nom au célèbre naturaliste Thomas Pennant qui a beaucoup étudié la race. Très intéressant comme oiseau, partez ici à la connaissance de la perruche de Pennant.

 

Caractéristiques de la perruche de Pennant

En réalité, il existe plusieurs races de perruche. Pour les distinguer, il faut se référer à leurs traits distinctifs. Il s’agit en effet de leurs caractéristiques physiques, comportementales ainsi que plusieurs autres éléments de distinction comme le milieu de vie, le type d’alimentation et le mode de reproduction.

Caractéristiques physiques de la perruche Pennant

Grâce à son apparence physique, la perruche pennant est aisément reconnaissable. Toutefois, il est important de savoir qu’il existe une certaine différence entre les adultes, aussi bien mâle que femelle, et les jeunes de la race. De manière générale, la perruche Pennant adulte se reconnait par :

  • Son plumage fortement dominé par la couleur rouge ;
  • Son dos recouvert de taches noires en forme d’écaille qui fait penser à la peau des reptiles ;
  • Ses joues et la bordure de ses ailes qui possèdent une coloration bleue ;
  • Une queue multicolore : bleu foncé en dessus, gris-bleu en dessous, les quatre rectrices centrales de couleur verte ;
  • Les pattes et le bec qui possèdent une couleur grise ;
  • Son bec beaucoup plus petit que celui d’un perroquet ;
  • Sa petite taille. En effet, cet oiseau mesure entre 32 et 37 centimètres et
  • Un poids d’environ 130 grammes.

Toutes ces caractéristiques sont partagées par les femelles, mais à quelques différences près. La femelle possède par exemple un corps relativement plus chétif que le mâle, avec une tête plus ronde et la base de son bec moins épais. Quant à la jeune perruche Pennant, son plumage est dominé par la couleur verte, ce qui lui assure un bon camouflage dans la végétation. Au fur et à mesure qu’il grandit, son plumage deviendra rouge, comme celui des autres adultes. Cependant, certains facteurs peuvent influer sur le processus. En effet, lorsque le milieu de vie de l’oiseau est humide, son plumage aura tendance à s’assombrir. Mais si au contraire ce milieu est sec, son plumage pendra une coloration jaune ou rouge. Aussi, lorsqu’elle est mal nourri, la perruche Pennant peut dès son plus bas âge posséder un plumage rouge. Cela n’empêche toutefois pas de reconnaître les petites perruches.

Caractéristiques comportementales de la perruche de Pennant

La perruche de Pennant est un oiseau peu sociable. Elle n’apprécie pas beaucoup les oiseaux des autres races et préfère cohabiter avec ses paires. Pendant la période de reproduction, le mâle peut se montrer agressif envers la femelle afin de s’affirmer. En fonction de son état ou du moment, cet oiseau peut émettre différents cris. Par exemple lorsqu’il est en plein vol, il émet un cri doux et sifflant ; et lorsqu’il sent un danger, il émet un cri perçant et aigu souvent très désagréable. De nature sédentaire, les adultes vivent souvent en couples ou en groupe restreint ; alors que les jeunes sont plutôt en groupe à effectif élevé ; ils volent et cherchent leur nourriture ensemble et sont assez bruyants. De manière générale, la perruche de Pennant n’est pas l’oiseau de compagnie idéal. En effet, même lorsqu’il a été apprivoisé, il arrive fréquemment de voir cet animal redevenir sauvage. Dans ce cas, il n’apprécie pas par exemple qu’on le touche ou qu’on le caresse. Toutefois, certains individus de la race dérogent à cette règle et se montrent très affectueux à l’égard de leur maitre et de toute sa famille. Aussi, est-il important de signaler que la perruche Pennant est un oiseau destructeur de culture. En effet, lorsque ces oiseaux vivent dans des zones de culture de fruits ou de légumes, ils ont tendance à s’attaquer aux plantes et aux fruits afin de se nourrir. Ce qui explique le fait qu’ils sont parfois chassés par les agriculteurs. Mais certains agriculteurs essaient de cohabiter avec eux parce qu’ils sont utiles pour débarrasser les cultures des insectes nuisibles.

 

Habitat de la race des perruches Pennant

Les perruches Pennant désignent des oiseaux particuliers. Ils vivent dans des milieux donnés lorsqu’ils sont encore sauvages et doivent être élevés dans certaines conditions lorsqu’ils sont en captivité.

Habitat naturel de la race

Les grandes forêts et les jardins de montagne sont par excellence l’habitat naturel favori de la perruche de Pennant. Particulièrement adepte de la hauteur, elle peut vivre à près de 2000 mètres d’altitude, et ce même pendant la période d’hiver. Appréciant également de manière particulière l’eucalyptus, il est fréquent de voir des hordes de perruches dans les forêts ou parties de forêt où émergent ces arbres. Les cours d’eau sont aussi un élément quasi présent partout où vit cette race d’oiseau. Les forêts côtières et montagneuses du sud-est de l’Australie sont un exemple concret du type d’habitat favorable à la perruche de Pennant. En raison de la déforestation, du déboisement et de la naissance accélérée des villes un peu partout, ces oiseaux se sont adaptés à de nouvelles conditions de vie, notamment vivre en agglomération urbaine. Il est ainsi aujourd’hui possible de voir ces oiseaux vivre en pleine ville et s’y épanouir.

Conditions de vie de la perruche en captivité

En captivité, la perruche de Pennant doit vivre dans une volière ou dans une cage considérablement grande. Celle-ci doit posséder un perchoir, une mangeoire et un abreuvoir. Généralement rectangulaire et en acier, la cage ou la volière doit posséder des barres espacées en fonction de la taille de l’oiseau, pour éviter qu’il ne s’échappe. Il est conseillé d’installer la cage à l’extérieur, par exemple dans le jardin, pour éviter que l’oiseau ne s’ennuie ; sinon il pourrait devenir plus ou moins insupportable.

Alimentation, soin et reproduction de la perruche de Pennant

Un bon cycle de reproduction et une bonne santé de la perruche de Pennant sont intimement liés à son alimentation. En effet, plus elle se nourrit, et mieux elle se porte.

Alimentation

La perruche de Pennant consomme plusieurs types de nourriture. Mais elle aime particulièrement les graines d’eucalyptus, de bourgeons et d’herbes. Elle consomme aussi les graines des cyprès noirs d’Australie, les graines des acacias et les figues. Généralement, elle recherche ces graines au sol avec ses pattes, les décortique ensuite avant de les consommer. Son menu végétal comprend différentes plantes comme la petite oseille, le trèfle ou le rosier rubigineux. Elle est aussi frugivore et n’hésite pas à s’attaquer aux cultures de pommes, de poires ou de prunes. Les insectes comme les termites, les pucerons, les psylles ou les hémiptères et quelques larves font également partie de son alimentation.

Soin de la race

Prendre soin de la perruche de Pennant ne nécessite pas des traitements hors du commun. Seulement, s’occuper de cette race demande de la patience et de la passion parce que comme mentionné plus haut, il s’agit d’un oiseau peu sociable et agressif. À l’instar des autres races de perruche, la perruche de Pennant peut éventuellement souffrir des vers intestinaux. Effectuer des vermifuges réguliers s’impose donc comme la meilleure solution. Lorsqu’il s’alimente convenablement et jouit d’une parfaite santé, la perruche de Pennant possède une espérance de vie d’une durée moyenne de 25 ans.

Reproduction — Nidification

La saison de nidification couvre la période allant de septembre à février. Pendant cette période, les perruches mâle et femelle trouv

 

ent ensemble le meilleur repère possi

 

ble pour établir leur nid. Il s’agit généralement de creux de grands arbres comme l’eucalyptus. Une fois choisi, le nid est ensuite aménagé par les soins des deux oiseaux avec des brindilles de branches mortes afin d’accueillir les futurs œufs. Un temps après l’accouplement, environ 5 ou 6 œufs seront pondus. La femelle se chargera alors de les couver sur une période d’environ 20 ou 21 jours ; période à la suite de laquelle les œufs vont éclore. Les petits du couple resteront un mois dans le nid pour se faire nourrir avant d’entamer leurs premiers vols.

Quelques sous-espèces de la perruche de Pennant

Les experts en ornithologie ont identifié 6 sous-espèces de la race de perruche de Pennant qu’ils ont réparties en trois groupes de couleur. Ainsi, nous avons :

  • Le premier groupe de couleur rouge cramoisi qui comprend :
  • la platycercus elegans elegans,
  • la platycercus elegans nigrescens et
  • la platycercus elegans melanopterus ;
  • Le deuxième groupe de couleur rouge, orange et jaune qui comprend :
  • la platycercus elegans fleurieuensis et
  • la platycercus elegans subadelaidae ;
  • Le troisième groupe de couleur jaune qui ne comprend qu’une seule race : la playcercus elegans flaveolus.

Prix de la perruche de Pennant

À l’instar de toutes les races d’oiseau existantes, la perruche de Pennant n’a pas un prix standard et fixe. Celui-ci peut varier en fonction de plusieurs facteurs comme le sexe, la taille ou la sous-espèce voulue. Cependant, pour s’offrir une perruche de Pennant, il faut prévoir entre 50 et 150 euros, toutes sous-espèces comprises.

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here