Originaire de Grande-Bretagne, le labrador retriever est l’un des chiens les plus populaires en France. Grâce à une apparence très distinctive et un caractère loyal, il est adopté par de nombreuses familles où il participe aux différentes activités de groupe. Très habile et dévoué, on lui reconnaît une grande capacité d’adaptation. Et même si son crâne large et sa grande mâchoire peuvent effrayer certains, c’est un animal très sociable, surtout lorsqu’il est le résultat d’une éducation assidue. Découvrez-en davantage sur cet animal à l’agilité impressionnante, et issu d’une des races les plus répandues dans le monde.

L’apparence physique du labrador retriever

C’est incontestablement l’un des aspects qui retiennent le plus l’attention chez le labrador : son allure dynamique et sa grande robustesse. Ce sont généralement des chiens de taille moyenne, même s’ils sont classés dans la catégorie des chiens de grande taille ; leur taille idéale étant comprise entre 56 et 57 cm pour les mâles et entre 54 et 56 cm pour les femelles. Des deux extrémités de son corps charpenté se retrouvent deux traits physiques parmi les plus distinctifs : une tête large et une queue de loutre.

La tête du labrador est un organe rond et imposant, complété par un museau allongé et des babines charnues. Elle est bordée par des oreilles tombantes, larges et légères qui, associées à ses yeux café ou marron clair, lui offrent un visage particulièrement expressif. La queue de cet animal est une caractéristique même de sa race. D’une longueur moyenne, elle est recouverte d’un poil épais et se rétrécit vers son extrémité.

Le pelage du labrador est court, épais et sans ondulations. Ils sont protégés par une double fourrure imperméable qui se décline souvent sous trois couleurs : sable, chocolat et noir. On retrouve cependant certains labradors parés de poils jaune clair ou un peu plus sombre.

Comme certaines races de chien voisines (golden, terre neuve), le labrador se tient sur des pieds palmés. Cependant, sa membrane interdigitale est plus longue et charnue, ce qui lui confère de bons appuis et surtout une grande aptitude à la natation.

Le comportement et l’utilité du labrador retriever

S’il est considéré par beaucoup comme le chien idéal, c’est parce que le labrador est un animal très jovial et particulièrement fidèle. Ainsi, beaucoup choisissent de l’adopter parce qu’il fait preuve de douceur, d’attachement et d’une grande intelligence. Il n’est donc pas rare de le voir vous accueillir en toute gaieté, car c’est sa manière à lui de témoigner de l’affection. En retour, il a besoin d’être choyé et apprécié au risque de se sentir abandonné.

Le labrador est aussi un chien très patient. Sa tendance protectrice et sa grande capacité d’adaptation expliquent pourquoi il s’illustre depuis des décennies dans une variété d’activités (utilisé comme chien d’aveugle, assistance auprès d’autres personnes handicapées, chien de recherche au sang, chien de travail, chien de détection…). Au nombre des aptitudes physiques qui lui permettent de développer de telles potentialités, on peut citer son odorat très développé et une disposition naturelle à la natation. Si vous disposez d’une piscine et que vous comptez adopter un labrador, sachez donc qu’elle sera très appréciée de votre futur compagnon.

Bien qu’ils soient des chiens très travailleurs, les retrievers sont également des animaux allègres qui aiment jouer. Il n’est donc pas rare de le voir s’amuser toute la journée en compagnie d’autres animaux ou des enfants. C’est un chien qui s’adapte parfaitement à la vie en ville, aux activités de groupes ou de famille à condition d’être bien dressé et de pratiquer des exercices réguliers. Même si vous vivez en appartement, il est très important de l’emmener régulièrement en balade et de l’entrainer à la socialisation. C’est une expérience que vous ne risquez pas de regretter, car les labradors sont très peu enclins à témoigner de l’agressivité vis-à-vis des étrangers ou être belliqueux envers d’autres chiens. Mais, quelques exceptions existent, et beaucoup se demandent comment prévenir et contrôler les émotions sous-jacentes de leurs chiens capables d’agressivité sous l’effet de la peur, de l’inconfort ou d’une supposée menace.

Le labrador est-il compatible avec les enfants ?

Un labrador retriever ayant reçu une bonne éducation ne peut que devenir un compagnon de choix pour vos enfants. Sans réels dangers pour ces derniers, il peut néanmoins faire preuve d’agressivité et de façon involontaire. En effet, c’est un animal qui tire un grand plaisir à jouer et qui, à l’occasion, déploie beaucoup de force et d’énergie. Il aime tout particulièrement mâchonner de nombreux objets, creuser dans le sol et aboyer exagérément, surtout lorsqu’il se sent seul ou en manque d’exercices. Il peut même en venir à mordiller parfois sans réelle envie de faire du mal. C’est pourquoi certaines précautions doivent être prises lorsqu’on envisage de le laisser seul avec des enfants. Parmi les options de solution à envisager, il peut être utile de :
  • Surveiller vos chiens à chaque fois qu’ils sont en compagnie de vos enfants ;
  • Interdire certains actes de jeux brutaux à vos enfants et leur expliquer comment respecter les moments de calme du labrador ;
  • Interdire à vos labradors de s’introduire dans la chambre de vos enfants.

Pour en savoir plus, vous pourrez envisager de suivre des cours pour annuler l’agressivité des chiens. Ce sera l’occasion de vous informer sur les techniques correctives indispensables pour en venir à bout des défauts de votre retriever.

Quel budget prévoir pour s’offrir un labrador retriever ?

Le prix d’un chiot Labrador Retriever varie suivant plusieurs critères plus ou moins évidents. En fonction du pedigree des parents, du sexe, des particularités ou de la conformité aux critères de sa race, etc., le coût d’un labrador mâle peut varier entre 500 et 2500 euros tandis que celui d’une femelle oscille entre 500 et 1300 euros.

Comme la plupart des chiens de race à grand gabarit, votre labrador déploie beaucoup d’énergie et doit donc être nourri en conséquence. C’est un animal assez gourmand qui a tendance à prendre rapidement du poids. Il vous faudra donc prévoir un budget mensuel de quelques dizaines d’euros pour vous approvisionner en croquettes ou en nourriture ‘’fait maison ». Priorisez les croquettes riches en protéine animale, car il ne faut pas perdre de vue que vos compagnons sont des carnivores assidus.

Songez également à investir dans une grosse quantité d’os ; autrement, il risque de s’attaquer à d’autres objets usuels. Quoi qu’il en soit, son alimentation doit être équilibrée, car même s’il est particulièrement vorace, une alimentation sans restriction peut affecter sa santé.

Les problèmes de santé les plus récurrents chez le labrador retriever

Tout petits, les labradors sont des animaux très fragiles. C’est pourquoi les vétérinaires recommandent souvent de les vacciner au plus tôt et de ne pas les soumettre à des exercices qui mettent leurs articulations à rude épreuve (sauts répétés pour attraper une balle, montée d’escaliers, longues promenades…).

En grandissant, ils deviennent évidemment plus forts, mais peuvent être sujets à d’autres maladies. Parmi les maux les plus fréquents chez le labrador, on peut citer l’obésité, les torsions d’estomac, les troubles articulaires et les maladies oculaires. D’autres maladies moins associées à eux telles que les crises d’épilepsie ou méningiomes peuvent également les affecter. Leur espérance de vie est assez importante (12 ans en moyenne).

Le dressage du labrador retriever

Le labrador fait partie des chiens les plus faciles à éduquer. Cependant, le travail de socialisation doit être entamé dès son plus jeune âge. Pour renforcer le lien de confiance, associez-le aux activités ludiques de la famille tout en lui apprenant à être discipliné. Il est important d’être ferme et de ne pas hésiter à recourir aux punitions et aux récompenses.

Si vous souhaitez contrôler et canaliser l’agressivité de votre chien, songez à vous y prendre au plus tôt. Pour ce faire, vous pourriez par exemple faire appel à un professionnel du comportement. Des cours sont régulièrement dispensés sur le sujet. Une formation sur la communication canine est d’ailleurs prévue pour se dérouler le 20 juillet prochain à Foucherolles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here