Vous projetez de faire une randonnée ? Vous tenez cependant à votre animal de compagnie et vous ne pouviez faire ce voyage sans lui. Vous décidez alors de transporter votre chien en voiture avec vous. Toutefois, le transport d’un chien en voiture n’est pas une chose à prendre à la légère. Vous devez prendre certaines précautions pour assurer une bonne sécurité à votre animal. On ne le souhaite pas, mais au cas où un accident surviendrait, votre chien, s’il n’est bien attaché, sera comme un passager sans sa ceinture de sécurité. Conséquences : il sera tout simplement projeté hors de la voiture. Et même si l’animal ne se transforme en projectile, il peut également s’écraser contre les sièges et perdre la vie. Pour éviter ces déconvenues, de nombreuses solutions existent pour vous permettre de faire le voyage avec loulou en toute sécurité.

Transporter son chien : que dit la loi ?

Avant tout embarquement, il est important que vous sachiez la règlementation par rapport au transport de chien en voiture. Nous tenons à vous préciser qu’il n’y a aucun texte qui stipule de manière explicite d’attacher son chien en voiture. Toutefois, l’article R412-6 du Code de la route dit : « Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manœoeuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets ou par l’apposition d’objets non transparents sur les vitres ». On retient donc qu’un animal qui est en mouvement et qui n’est pas du tout canalisé dans une voiture peut être une source de distraction pour le conducteur. Dans ces conditions, il est possible qu’un policier vous arrête, car vous avez violé la loi. Partant de ce fait, on peut déduire que, de manière légale, vous avez l’obligation d’offrir à votre chien une place bien précise et bien sécurisée. Trois manières sont reconnues :
  • Vous pouvez installer votre chien dans une caisse de transport ;
  • Vous pouvez aussi l’attacher avec une ceinture de sécurité. Mais, elle doit être rattachée à un harnais (et non un collier comme beaucoup en ont l’habitude) ;
  • Il est possible d’installer votre chien dans un coffre. Cependant, vous devez veiller à ce qu’il y ait une grille ou un filet qui sépare le coffre et le reste de la voiture. Cela empêchera votre chien pendant le voyage de vouloir passer par-dessus les sièges pour venir s’installer à côté de vous ; une situation qui peut être assez dangereuse pendant le trajet.

Les précautions à prendre avant le voyage ?

Au cas où vous l’ignoreriez, il est très capital de bien préparer son animal avant d’envisager de l’emmener avec vous pour un voyage. Il va falloir organiser une visite chez le vétérinaire. Cela doit se dérouler environ six semaines avant le jour J. Cette visite vous permettra de savoir si votre chien est à jour par rapport à ses différents vaccins. S’il ne l’est pas, vous disposez du temps nécessaire pour les effectuer. Vous éviterez ainsi à votre chien de contracter des maladies comme la leptospirose dans certaines régions. Il y a aussi la maladie de Lyme que les tiques peuvent transmettre à votre animal de compagnie. Le vétérinaire doit lui donner un vaccin pouvant permettre de lutter contre d’éventuels parasites. Dans tous les cas, informez votre vétérinaire de l’endroit où vous vous rendez afin qu’il vous prescrive quelques médicaments en prévention.

Si le voyage ne se limitera pas seulement aux régions du pays dans lequel vous êtes et que vous voulez partir à l’étranger, n’oubliez pas de remplir toutes les formalités relatives à l’animal. Elles peuvent prendre plusieurs mois s’il s’agit de certains pays. Informez-vous donc auprès des ambassades par exemple assez tôt afin d’être fixé à temps. Assurez-vous d’emporter tous les papiers de l’animal, à savoir la carte de tatouage, le carnet de santé et les ordonnances si besoin.

Aussi, il y a un détail que beaucoup de personnes oublient. Comme le dit communément un adage de chez nous : « ce n’est pas le jour de la chasse qu’on apprend à son chien comment chasser. » Cette maxime populaire met donc l’accent sur l’habitude et l’éducation. Si vous n’êtes jamais sorti auparavant avec votre chien, vous convenez avec nous qu’il sera difficile de le maitriser le jour du voyage. Voyager en voiture est une expérience peu naturelle pour votre animal. Vous devez alors vous y prendre à l’avance. Pour éviter que votre chien ne soit trop stressé le jour du voyage, nous vous conseillons de commencer à faire de petites tournées avec lui afin de l’habituer. Au fil des jours, augmentez la distance jusqu’à ce que cela devienne une chose naturelle. Néanmoins, si vous ne savez pas comment vous y prendre, il existe sur le net des sites comme eductonchien.net qui peuvent vous donner les conseils nécessaires.

Transporter son chien : les accessoires indispensables

Il s’agit ici de vous donner les principaux outils que vous devez avoir pour effectuer votre voyage en toute sécurité. En plus de la sécurité, ces accessoires garantissent le confort à votre chien le long du trajet. Il en existe de plusieurs sortes. À vous de voir ce qui conviendra le mieux à votre voiture et à votre toutou !
  • La laisse de sécurité : vous pouvez opter pour cet équipement si vous ne voulez pas écoper d’une amende par la police. Elle jouit d’une simplicité d’utilisation exceptionnelle. Il vous suffit de l’accrocher aux clips des ceintures de sécurité de votre véhicule.
  • La cage de transport : cet accessoire constitue une alternative pour garder vos chiots dans la voiture. Il assure à votre animal une traversée paisible et limitera ses vomissements. Il représente également un espace rassurant pour votre loulou. Toutefois, il vous faudra être très vigilant lors de son choix. Il ne doit être ni trop grand ni trop petit. Pour éviter ce problème de dimension, nous vous conseillons d’acquérir une cage dont la taille équivaut à celle du panier dont votre chien a l’habitude d’utiliser. Aussi, ne l’installez pas sur le siège passager, et cela même avec une ceinture. Pour une sécurité totale, il est recommandé de la placer entre la banquette et le siège avant ou bien sur le siège arrière.
  • Le filet et la grille de séparation : si vous avez une voiture ayant un coffre de grande dimension comme un break, un 4×4, un cross-over ou une van, vous avez la possibilité de placer entre l’avant et l’arrière du véhicule une grille ou un filet de séparation. Cet accessoire vous permet d’isoler votre chien des autres passagers. Il l’empêchera de monter le siège arrière afin de venir s’assoir derrière vous ou à côté de vous. Vous pouvez ainsi conduire en toute tranquillité.
  • Le siège de voiture Trixie : c’est un siège conçu spécialement pour garder votre chien dans une voiture. Une petite précision, il est destiné essentiellement pour les chiens qui pèsent au moins quatre kilos. Avec tous ses avantages (confort, stabilité, rigidité, etc.), votre chiot l’adorera.

 

La préparation de la « valise » de votre chien

Tout comme vous, votre chien a droit également à sa valise. Par conséquent, si vous préparez votre valise, il va falloir faire la sienne aussi afin de passer des vacances sereines. Nous vous énonçons tous les éléments que doit comporter la valise de votre chien :
  • La trousse de soins (ses médicaments habituels, des anti-nauséeux s’il est sujet au mal de transport malgré les multiples entrainements effectués) ;
  • Ses papiers (passeport européen ou carnet de santé avec les vaccins à jour, la carte de tatouage, etc.) ;
  • Des jouets pour chien qui lui permettront de se distraire au cours du voyage et sur place ;
  • Un gilet ou un tapis rafraichissant au cas où vous vous rendriez dans une région chaude  ;
  • Son collier et sa laisse ;
  • De l’eau et une gamelle ;
  • Une quantité suffisante de son alimentation habituelle si le trajet doit durer quelques jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here