un cavalier bleinheim

Le Cavalier King Charles est un chien de plus en plus populaire en France. Les élevages se multiplient, car les maîtres adorent son comportement compatible avec la vie de famille. Découvrez-tout ce qu’il y a à savoir sur la race.

L’apparence physique du Cavalier King Charles

Le Cavalier est une race de taille moyenne. Il obtient son gabarit adulte vers les six mois. Son poids est entre 6 et 12 kgs. Comme ce chien peut rapidement devenir sédentaire, il est essentiel de surveiller son poids pour qu’il ne grossisse pas trop.

Il y a différentes robes (couleurs de pelage). La plus courante est le tricolore avec un chien blanc et noire, avec quelques zones de marron principalement sur sa tête. Le Blenheim comme Jodie, l’icône du site be-happy-jodie.fr, et le pelage noir avec quelques parties marrons complètent les variétés. Généralement, les familles privilégient le pelage à majorité blanc.

Pour que le chiot soit éligible au LOF, il doit impérativement avoir un certain nombre de tâches de couleurs.

Un chien LOF de cette race est vendu entre 700 et 1300€. S’il est non LOF, le prix descend un peu. Il est très rare d’en trouver dans les refuges.

un cavalier tricologe

Le comportement du Cavalier

Le Cavalier est un chien facile à dresser. Le bonheur de son maître est son principal objectif. Il rentre donc très rarement dans des combats psychologiques pour savoir qui domine.

Ses bêtises sont surtout la conséquence de sa peur d’être seul. En effet, ce n’est pas un chien fait pour être seul pendant douze heures chaque jour. Il a besoin de la présence d’autres animaux ou de ses maîtres sous peine d’être triste. Parfois, la tristesse s’exprime par des destructions en votre absence ou un stress démesuré.

Il est très joueur avec les enfants. Il n’hésite pas à courir avec eux toute la journée pour finir le soir allongé sur le canapé. Pour autant, il sait se montrer calme si le maître n’est pas un grand joueur. Il doit néanmoins avoir un minimum d’activités et de sorties.

Le gros défaut du Cavalier est de tout manger. Promenez-le et vous le verrez tirer pour aller manger des papiers au sol, de l’herbe ou même des choses étranges comme les coquilles de noix ou les mégots.

L’entretien du Cavalier King Charles

Le Cavalier King Charles est un chien qui a de longs poils. Cela fait sa beauté, mais c’est aussi un gros désagrément. En effet, il les perd beaucoup et vos sols vous souvent amasser de grosses touffes de poils qu’il vous faudra nettoyer.

Certains maîtres aiment faire toiletter leur Cavalier. Ce n’est pas une obligation, car les poils qui poussent ne vont jamais gêner le chien. Cependant, cela peut être agréable pour lui d’avoir un pelage plus court. Cela évite que des petites branches, du sable et autres éléments de la nature s’accrochent dans ses poils. En été, il a également un peu plus de fraîcheur.

Si vous le toilettez, il est néanmoins très important que vous fassiez couper ses poils au ciseau et non, à la tondeuse. La tonte change définitivement le poil. En faisant ainsi, il perdra de sa douceur et ne poussera plus aussi droit.

Pensez aussi à nettoyer ses yeux fréquemment. Le Cavalier King Charles pleure beaucoup. Attention, il ne s’agit pas de pleurs de chagrin. De toute façon, les chiens n’ont pas de larme à cause de la tristesse. Cependant, il y a un liquide qui coule souvent des yeux et s’accumule en-dessous. Cela forme comme une substance gélatineuse très désagréable qui a, en plus, la fâcheuse habitude de sentir mauvais. Quelques petits chiens malins n’hésitent d’ailleurs pas à se frotter sur les jambes des personnes qu’il rencontre pour les enlever, mais la plupart laisse et si vous faites pareil, vous aurez du mal à tout retirer sans enlever les poils proches de l’oeil. Nettoyez ses yeux plusieurs fois par semaines.

Les problèmes de santé du Cavalier

Le plus gros tracas à craindre au niveau de la santé du Cavalier King Charles est la maladie cardiaque. Si la race a une espérance de vie plutôt élevée (entre 8 et 14 ans), il arrive que des spécimens meurent plus tôt à cause de crises cardiaques.

Le plus gros tracas à craindre au niveau de la santé du Cavalier King Charles est la maladie cardiaque.

Pour l’éviter, faites toujours pratiquer à votre animal une activité physique régulière. De longues marches hebdomadaires lui feront le plus grand bien, ainsi que des parties de jeux. Faites en sorte qu’il ne prenne pas trop de poids, ce qui pourrait augmenter les risques d’un incident cardiaque. Surveillez bien le comportement de votre chien comme le recommande Doctissimo.

Le Cavalier est très sensible au niveau des oreilles. Avec ses grandes oreilles tombantes, les dépôts s’accumulent et un entretien hebdomadaire est nécessaire pour qu’il se sente à l’aise. Utilisez un produit adéquat et un mouchoir. Votre vétérinaire vérifiera de toute façon à chaque consultation.

Les points de vigilance avec un Cavalier

Outre les problèmes cardiaques, vous devez surveiller plusieurs habitudes et comportements du Cavalier pour qu’il soit heureux.

Tout d’abord, veillez à travailler sa sociabilité. Ce petit chien a parfois des réactions extrêmes. Si la grande majorité des Cavaliers adore les humains au point de se mettre sur le dos pour réclamer des caresses à chaque fois qu’un inconnu les approche, le plaisir n’est pas similaire face à leurs congénères. Quelques-uns sont même très peureux et crient face aux animaux qu’ils croisent.

Comme le Cavalier adore son maître, il peut développer une vraie dépendance. Vous pouvez rapidement vous retrouver à tout partager avec lui. Laissez-le agir à sa guise et il grattera pour vous suivre aux toilettes ou dans la douche. Il faut donc mettre une frontière entre ce qu’il a le droit de faire et les interdits. Cela est nécessaire pour que vous gardiez votre tranquillité et de l’intimité avec votre moitié. Concoctez-lui un espace douillet dans la maison avec un panier pour qu’il apprenne à se reposer tout seul.

Le Cavalier mangeant tout ce qu’il trouve, les accidents peuvent survenir si vous laissez traîner des choses qu’il ne faut pas dans votre maison. Évidemment, les produits ménagers sont à cacher, mais d’autres objets plus bénins deviennent de gros dangers avec un Cavalier comme le plastique, les éponges, les crèmes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here